Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 janvier 2013 4 17 /01 /janvier /2013 07:53

Image-5-copie-1.png

 

Hier, c’était demain, et aujourd’hui, ben, c’est aujourd’hui…

Avec son dur retour en pma, mais est-ce vraiment un retour ?

Dur retour en tout cas à la réalité, fin des rêves et des histoires bêtes de belle sérénité.

Comment ai-je pu penser que j’allais faire une fiv do comme ça, allez hop, on y va, que ça irait tout seul et que tout serait rose et merveilleux…

Comment ai-je pu occulter la misère que représente la pma, la réalité de notre situation, de nos âges (plus de 100 ans à nous deux, « au-delà de ce qui est admis »…), de mes antécédents pourris qui me mettent au niveau le plus haut dans l’échelle à risque, vive le déclenchement du plan Vigipirate rouge (pour ne pas dire écarlate). Sans compter tout ce que les examens vont révéler... 

Pourtant vous êtes bien là, toutes, avec vos galères, celles de toujours et celles qui surviennent comme ça, on ne sait pas d'où... Alors pourquoi n’avoir vu que celles qui malgré leur âge y arrivent… et oublier tout le reste…

 

ALORS CE RENDEZ-VOUS ?

Ce rendez-vous avec gyné D fut douloureux, comme un coup de massue. MPM était déterminé, sûr de lui, à l’écoute, mais sûrement un peu ébranlé quand même.

Ce rendez-vous était nécessaire. Il fallait bien que quelqu’un – et qui mieux qu’elle - nous remette en face des choses, de ce qui est, de ce qui craint… avant d’aller plus loin.

Ce rendez-vous fut dans son ensemble très bénéfique et positif, je l’ai sentie posée, juste, Nous parlant aussi de l’enfant, de son avenir, de sa santé.

Ce rendez-vous était dense et je suis tellement encore dedans que je ne sais même pas par quoi commencer.

Peut-être par résumer ce qui est à accomplir : avant tout engagement sur ce parcours du don, nous devons faire un bilan « anténatal ». Parce que j’ai un lourd passé médical : une phlébite, un méningiome, parce que j’ai l’âge que j’ai, parce que MPM a plus de 60 ans, parce que le don d’ovo entraîne apparemment plus de risques. Nous n’avons vraiment pas un terrain favorable, voilà pourquoi il va falloir faire un scrupuleux état  des lieux. Seulement ensuite nous pourrons discuter…

 

A FAIRE

Fournir à un médecin de l’hôpital Cochin avec qui je dois prendre rendez-vous :

- Mon bilan hépatique (ouf je l’avais fait en 2011 et l’ai retrouvé dans le dossier pma)

- L’avis de ma neurochirurgienne indiquant qu’il n’y a pas de contre indication de grossesse (là, je ne suis pas sûre de rien…)

- Un bilan cardiaque

Ajoutons à cela les classiques mammo et écho mammaire, écho pelvienne, analyses de sang (pas toutes car nous n’en sommes pas encore dans le vif du sujet…)

Pour monsieur ce sera un petit bilan cardiaquet et spermo

 

A part ça, elle a bien insisté sur les risques, nous a bien demandé si nous étions conscients de ce que notre situation impliquait pour l’enfant, allant même à demander à mpm s’il était conscient que si j’y restais, ce serait à lui d’assumer seul notre enfant. Un peu rude. Sur le moment, je me suis encore une fois sentie une nullité, un truc fini, bonne à rien. Ce n’est bien sûr pas ça qu’elle a dit, mais je le reçois comme ça sur le moment. Après coup je reviens clairement à la réalité pure et brute : je suis une femme de 43 ans (enfin 44 dans un mois) qui a quelques béquilles en plus et un mari plus tout jeune… Au fil du rendez-vous, avec tous ces risques évoqués, toutes ces phrases prononcées j’ai fini par  craquer. Avec quelques larmes que je n’ai pu retenir et qu’elle a senti, bien qu’elle avait le nez dans ses papiers et les yeux sur son ordi. Elle a posé discrètement une question « il y a quelque chose qui vous inquiète, qui vous fait peur ? » J’ai hésité puis fini par répondre, difficilement, et d’une petite voix « oui, les risques ». Elle m’a expliqué qu’elle se devait nous les évoquer et nous a proposé de parler de tout ça avec une psy spécialisée pour faire le point. J’ai trouvé que c’était une bonne idée et qu’elle avait montré pas mal de tact.

Bien que heurtée, je suis contente de ce rendez-vous, mpm l’a trouvé bien aussi. Il a trouvé sensé cette idée de faire un bilan pour voir vraiment les risques, tout bien peser avant de commencer. Je suis d’accord, même si la mise en route m’a été un peu violente.

 

LA SUITE ? 

Un prochain rendez-vous, je ne sais pas quand, après le rendez-vous à Cochin et tous les exams faits en tout cas. Quant aux cliniques, on évoque Procréatec qu’elle connaît peu, même si elle a quelques patientes, mais surtout Reprofit en Tchéquie, qu’elle a l’air de bien apprécier. Mais comme vous l'avez compris, nous sommes encore très loin de tout ça, on ne sait même pas si on ira…

Pour l’heure, nous n’avons qu’à nous lancer dans la course aux exams. Je n’entre pas vraiment encore pma, je fais juste ma première check-list pour voir si j’ai tout ce qu’il faut pour en prendre le chemin. Les bagages étant un peu lourds, je pourrais bien rester sur le tarmac… (oui, j'ai envie de prendre l'avion plutôt que le train...)

 

Edit du lendemain : 

cet article a été écrit hier soir, à la suite de mon rendez-vous. Dans la soirée, j'ai pleuré encore, sans savoir vraiment pourquoi, un besoin d'évacuer sûrement, c'était bien lourd. Mais je reviens sur une drôle de coïncidence : j'ai reçu deux messages touchants, l'un de lolo qui m'a évoquer son premier rendez-vous chez D. qu'elle a perçu comme un tremblement de terre (l'image est pas mal aussi), ce qui m'a un peu rassurée et l'autre de Chris (Des racines et des ailes) qui vient de poster un nouvel article. Et qui m'a envoyé une photo de son petit Paul. Chris, ma jumelle (même jour, même année) est aujourd'hui maman. Je trouve ça tout simplement merveilleux, mais je ne dois pas m'identifier aux belles histoires des autres. Juste aller sur mon propre chemin. En tout cas, j'ai bien apprécié ces deux clins d'oeil et les filles je vous réponds dès que j'ai un mome ("moment" voulais-je dire !)... 

 

Illustration : vue déformée de ma fenêtre, un peu comme ma vision de la pma ces dernières semaines... 


Partager cet article

Repost 0
Published by mon-petit-tresor.over-blog.com
commenter cet article

commentaires

lili 18/01/2013 17:00

Remuant pour toi, pour vous, ce rendez-vous... J'entends tes questionnements et inquiétudes...
Je t'envoie tout mon courage pour les exams à passer, j'espère que la chir donnera le feu vert, et que vos réflexions vous permettront d'avancer plus sereinement sur votre chemin... Je t'embrasse
très fort et te garde dans mes pensées ! A bientôt !

mon-petit-tresor.over-blog.com 23/01/2013 07:44



Merci LIli ! on sera vite fixés...


 



lolo 17/01/2013 19:13

Je reconnais bien là le 1er effet kiss cool de docteur D... Elle remet l'enfant au centre de notre attention, ce qu'on peut avoir tendance à oublier tellement on a "la tête dans le guidon" dans
notre parcours PMA. Elle provoque des électrochocs pour qu'on se pose les bonnes questions, mais au final, même si c'est très violent, ça permet aussi de se recentrer sur l'essentiel... d'évaluer
les risques qu'on prend pour nous et d'envisager de manière plus concrète l'avenir de l'enfant. Quelque part (quand tu auras retrouvé tes esprits) ça ira dans le sens de l'attitude positive que tu
as adopté depuis quelques temps... enfin je pense. En tout cas, je comprends très bien que tu sois déboussolée. Ce qui est sûre, c'est qu'elle est ultra-professionnelle et derrière son attitude
inhabituelle chez un médecin, elle a beaucoup d'humanité (enfin je pense !!!)et elle est très abordable (contrairement à son tarif !... :) )

mon-petit-tresor.over-blog.com 17/01/2013 21:48



Tu résumes très bien et met en mots, ce qui exactement passé. C'est pour ça aussi que je trouve judicieux d'ne parler avec une psy. Ne serait-ce que parce qu'avec mpm, on est raccord sur tout,
mais au final on parle peu d'un avenir avec un enfant, peut-être parce que c'est très hypothétique, mais peut-être aussi pour d'autres raisons, des peurs ? des questionnements ? Que serons-nous
avec un enfant ... tu vois ça cogite encore et tant mieux, mais je ne vais pas non plus me torturer. Juste réfléchir un peu. C'est aussi une façon de mettre un peu de réalité dans le rêve. Et
d'accordd aussi sur les tarifs ;-(( Mais c'est tellement important de bien se sentir encadrée... 



fabienne 17/01/2013 18:54

je comprends donc que ton dossier soit regardé à la loupe, que d'autres examens se greffent à un dossier fiv classique.

par contre:
pour ce qui est de la mammo et de l'electro cardio, des pds, de l'hystero ... je les ai tous eus à faire avant mes 40 ans ;-)
et là, de nouveau pour la future fiv do
donc c'est de notre âge, dès les 39 ans et dès qu'on franchit la frontière.
ce qui est différent chez toi c'est la phlébite (mais les anti -coagulants on les a aussi comme anti Fc!! donc on sera plusieurs dans le cas)
reste le méningiome, effectivement, seule ta chir peut donner son avis.
le reste... c'est LE parcours classique de la femme de +40 en fiv.
rien ne me fait peur, à part la taille du planning
je t'envoie un avion de sourire, pour récupérer le train au plus vite.
bizzz de courage pour tous les examens à venir
ps: cochin au top ;-)
ps: coco est dans le train avec ses 2 gros pois...

mon-petit-tresor.over-blog.com 17/01/2013 21:40



Tu as bien raison. Quand on prend le recul, c'est ça, ni plus ni moins, mais je crois que c'est sa façon de présenter les choses qui a beaucoup remué de choses en moi. C'était certainement
voulu. 


Coco doit pas être loin d'arriver ! 


J'espère qu'on arrivera à s'envoler toutes les deux ! Enfin et les autres bien sûr ! ;-)



irouwen 17/01/2013 17:01

C'est dur de revenir sur terre, mais je trouve qu'il vaut mieux un médecin qui te dise : c'est compliqué, il faut faire le point, voilà les risques. Qu'un médecin qui te dise mais oui bien sur
Madame, pas de soucis ont fait une fiv demain, sans rien vérifier, notamment si tous les paramètres physiques sont OK.
Alors sortir d'un rêve pour sa réalité, certes mais soit pour continuer à rêver, soit pour changer de rêve, mais surtout pour vivre heureux.

mon-petit-tresor.over-blog.com 17/01/2013 21:34



Bien sûr, oui, c'était nécessaire. Et j'en suis bien consciente. Ce rendez-vous, c'était presque plus une réflexion sur la maternité et la grossesse qu'une réflexion sur la pma. Car cet aspect "
parents, enfant" était au coeur de nos échanges, entre autres, et au-delà de mes problèmes de santé. A bien y réfléchir, c'est plutôt positif... 



Elm orme 17/01/2013 16:00

Je ne me doutais pas que le parcours serait semé d'embuches, j'espère que la réponse à chaque examen, à chaque question sera favorable à la poursuite du chemin et surtout qu'il est sans risque pour
toi ...
Hier je pensais à ce petit pull bleu, j'aimerai tant que ton petit trésor le porte à son tour...
Je te remercie pour ta très belle carte de vœux que j'ai reçue hier.
Je vous souhaite à mon tour le meilleur pour cette année 2013, qu'elle soit remplie de rires et de bonheur (et de gazouillis?)
Je t'embrasse,
(j'avais prévu également de t'envoyer mes vœux par courrier, ça ne devrait pas tarder -je suis un peu en retard sur tout en ce moment :S )

mon-petit-tresor.over-blog.com 17/01/2013 21:31



Merci miss elm, toujours près de moi... oui, ce petit pull, c'est vrai je l'avais oublié ! Je ne sais pas ce que va réserver 2013, mais je suis moi, plus réservée. Quoi qu'il arrive, j'espère
juste un peu de douceur, ne pas trop souffrir. Etre suffisamment courageuse. Et oui, beaucoup de rires ! Magnifique remède ! Bisous



Serons-Nous Un Jour Parents ?

  • : Mon petit trésor (Ange)
  • Mon petit trésor (Ange)
  • : Nous le pensions, nous l'espérons encore... En attendant, nous voilà dans le petit monde de la pma...
  • Contact

Notre chemin

Après un heureux mariage en 2008, et des essais sans effets, nous n'eumes pas de nombreux enfants...

2010 : direction FIV1 en mai, puis FIV2 en sept avec un beau + mais FC à 8SA...

2011 : Rebelote avec FIV3 en janv puis TEC1 en mai. Toujours sans effets... 

2011 : fin des FIV,  projet fivDO abandonné avec opération d'un méningiome (tumeur bénigne au cerveau)

2012 : Pause et récupération

2013 : à 44 ans, retour en PMA : direction FIV DO en République Tchèque fin septembre  

À suivre : le collectif B-AMP

Un collectif et un blog pour les personnes concernées par l'infertilité, pour que l'aide médicale à la procréation évolue, pour s'informer, échanger, se rencontrer et faire évoluer les choses. B-AMP comme Blog et AMP https://collectifbamp.wordpress.com/