Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 juillet 2011 2 05 /07 /juillet /2011 07:49

"Je vois qu'un nouveau chemin..." Etoile filante

"C'est chouette de passer par ici" Bridge

"Je te lis et suis ton cheminement" Lili

"Un article plein d'optimisme" Emily

"Ca fait plaisir de te lire comme ça" Lily ...

On dirait une pub pour un film merveilleux...

Ce sont en fait les débuts de vos com' sur mon dernière article :optimisme et espoir en étaient les maîtres mots...

Je suis face à mon écran et j'hésite à donner la suite de l'histoire...

 

A vrai dire, j'ai bien du mal à garder le cap. La destination me semble si lointaine... Je suis de nouveau dans une période de flottement, de doute. Doute plus fort encore car je me demande si c'est pas complètement dingue de faire tout ça. Si je devrais pas laisser tomber et reprendre ma petite vie peinarde. Et puis, je me remets à penser que ce serait trop triste de passer à côté, qu'on n'est peut-être pas si loin, que mon mari, je le vois bien, en a un désir profond.

 

Mes doutes, cette attente passe par des périodes pas terribles. Ce week-end, j'étais mal, beaucoup de pleurs

 

" comment je vais occuper ce vide ??? "

 

MPM m'a proposé de sortir, de faire les soldes, de nous changer les idées, j'en avais un peu envie à vrai dire, mais comme ce n'est pas le moment, je n'osais pas. On a fait un achat utile pour monsieur : des chaussures de week-end et un achat inutile pour moi : des chaussures de "dame", avec talon, très chic, voici la photo

 

photo-copie-1.jpg

ça n'aura pas suffit à me regonfler hélas.

 

Et quand je vais mal, j'ai mal dans mon corps. J'ai des douleurs chroniques qui se réveillent et finissent par m'angoisser et l'angoisse accroît mes douleurs... le cercle infernal. j'ai donc mal dans le bras jusqu'à l'épaule, j'ai mal dans le bas du dos (genre sciatique), j'ai mal dans le bas ventre (genre digestif??). je passe sur ma nuque bloquée de mars qui reste sensible... je vais donc prendre un rendez-vous chez le médecin pour tout ça, pour me détendre. D'autant que je n'arrive plus à aller à la gym puisque les douleurs se ravivent recercle infernal... Et j'arrête pas de me plaindre... C'est juste mon mal être qui s'exprime ainsi je le sais.

 

 

A part ça en pma ? 

Il faut que je veille les filles à pas sombrer ! J'ai encore trois semaines avant les vacances et si je tourne en rond pendant les vacances, ça va pas aller non plus...

 

Je mets un peu la pma en stand by, j'arrête de penser, enfin j'essaye. Je vais quand même voir des copines d'infortune cette semaine et ça va me faire du bien de parler. et puis Je vais voir un spécialiste le 25 juillet, je vais avoir un autre avis.

 

D'autant que j'ai repensé à gyné belle et à notre dernière visite : à la fin de l'entretien, je lui avais dit que j'avais mal dans le bas ventre, je me sentais pesante. Elle s'est exclamée "non, ce n'est pas possible, tout vos examens sont bons, ça s'est bien passé", j'ai été étonnée et un peu soufflée qu'elle soit si affirmative, j'ai eu envie de lui dire "soit, mais c'est peut-être autre chose". J'ai pensé, elle est médecin quand même, et puis je me suis dit, visiblement ce n'est pas son problème. D'ailleurs elle devait me prescrire une écho pour me rassurer et elle a oublié .. .(bon et moi aussi...)


Et puis, je ne sais pas vous, mais je n'arrive pas du tout à perdre mon ventre, j'ai une boule, ça me pèse, j'ai l'impression que je le perdrai jamais. Je fais pas non plus un régime, mais cette boule sur mon ventre, je la supporte plus, je supporte plus mon corps et ses douleurs...


Je n'aime pas écrire tout ça, cette façon de toujours me plaindre... C'est pénible. Ce matin, j'ai pensé néanmoins : "tu arrêtes ce système, cette façon de fonctionner, tu vas voir un médecin, et basta, tu verras bien".

 

Ce matin j'ai pensé à Emily et aux trucs pas cool qui l'attendent dans deux jours, à ce combat qu'elle mène et que ça vaut rudement le coup parce que sa troisième vie l'attend.

j'ai pensé que je suis peut-être aussi dans mon combat (dans une bien bien bien moindre mesure) et qu'il faut que je relève la tête, que je respire et que j'aille de l'avant. Et que ça vaudra drôlement coup et que je serai fière de notre famille à trois.  

 

Je repense à ma psy qui me parlait des amalgames que je faisais, liant tous les faits au lieu de cloisonner. C'est toi aussi Fabi qui me disait de cloisonner. Alors, il faut que je cloisonne : je prends rendez-vous chez le médecin pour toutes mes douleurs, je vais me concentrer sur mon travail de la journée et tant pis pour l'ambiance maussade qui y règne je vais essayer de me remonter le moral...

 

Edit de midi : RV pris chez le médecin jeudi matin. 

Et pis, ça n'a rien a voir, mais j'ai quitté facebook. voilà. 

Partager cet article

Repost 0
Published by mon-petit-tresor.over-blog.com
commenter cet article

commentaires

lili 07/07/2011 17:53


Très honnêtement, je ne te considère absolument pas comme "une qui se plaint toujours", loin de là. Quand on est mal, quand on galère, quoi de plus normal de pouvoir l'exprimer ici ? Tu nous fais
confiance, tu nous fais part de ton cheminement (je persiste !), et un chemin, ben c'est pas toujours de tout repos... en attendant, quoi que tu en dises, tu avances ! Et je te souhaite plus que
tout d'aller vers ton bonheur... plein de bises de soutien en cette difficile période, je t'embrasse fort !


mon-petit-tresor.over-blog.com 07/07/2011 18:28



Merci lili !!!



Etoile filante 07/07/2011 01:57


Tu as le droit d'être triste, tourmentée... De nos jours faudrait toujours avoir la banane, le sourire ultra brigth etc... On culpabilise dés qu'on a un coup de mou, on a peur de déranger,
d'ennuyer... Le désir d'enfant non assouvi ça hante, ça obsède, ça réveille la nuit. C'est une souffrance et une angoisse énormes. Tu as le droit d'être mal. Les blogs sont des endroits où on se
donne le droit d'être soi, c'est beaucoup, ça aide énormément je pense... Grosses bises


mon-petit-tresor.over-blog.com 07/07/2011 07:43


C'est vrai, tu as raison. Il faut juste accepter d'être ainsi, mais ne pas s'enfermer dans cet état, pour soi, pour l'autre. Trouver des ressources pour avoir l'esprit clair et ne pas perdre de vue
cet enfant que nous espérons toutes, pouvoir faire le point sur ce que toutes ce souffrances génèrent, s'assurer qu'on ne se perd pas en chemin...


PMGirl 06/07/2011 10:57


J'espère que tu prendras le chemin de l'optimisme... Courage pour les futures démarches! Bisous


mon-petit-tresor.over-blog.com 06/07/2011 16:09



Je dois être un peu obsédée, j'ai lu "futures mamans" au lieu de "futures démarches"... 



Brige 06/07/2011 10:40


Tout est déjà dit, mais le plus juste, c'est sûrement "les hauts et les bas de la PMA". C'est une torture pour le corps, pour l'esprit et pour le coeur, c'est inhumain parfois, ces douleurs et ces
doutes, ces moments d'euphorie puis de désespoir. C'est un vrai chemin, sur lequel tu avances. Tu ne manques pas de courage, c'est juste plus difficile parfois...Tiens bon!


mon-petit-tresor.over-blog.com 06/07/2011 16:08



C'est difficile en ce moment, aussi parce que ça dure... Je me demande comment tiennent celles qui vivent ça depuis des années. Peut-être (sûrement) ont-elles appris à ne pas vivre que ça...
C'est ce qu'il me faut trouver : un équilibre entre pma et hors pma... Bisous



BleudOrage 06/07/2011 08:58


Tu sais, moi la boule que je sentais sous le nombril, c'était mon fibrome finalement, depuis l'opération, je n'ai plus cette douleur.


mon-petit-tresor.over-blog.com 06/07/2011 16:10



Arrrgghhh pourvu que j'ai pas un truc monstrueux dans le ventre !!! Quand je parlais de boule, c'était boule de gras ... grmpff.



Serons-Nous Un Jour Parents ?

  • : Mon petit trésor (Ange)
  • Mon petit trésor (Ange)
  • : Nous le pensions, nous l'espérons encore... En attendant, nous voilà dans le petit monde de la pma...
  • Contact

Notre chemin

Après un heureux mariage en 2008, et des essais sans effets, nous n'eumes pas de nombreux enfants...

2010 : direction FIV1 en mai, puis FIV2 en sept avec un beau + mais FC à 8SA...

2011 : Rebelote avec FIV3 en janv puis TEC1 en mai. Toujours sans effets... 

2011 : fin des FIV,  projet fivDO abandonné avec opération d'un méningiome (tumeur bénigne au cerveau)

2012 : Pause et récupération

2013 : à 44 ans, retour en PMA : direction FIV DO en République Tchèque fin septembre  

À suivre : le collectif B-AMP

Un collectif et un blog pour les personnes concernées par l'infertilité, pour que l'aide médicale à la procréation évolue, pour s'informer, échanger, se rencontrer et faire évoluer les choses. B-AMP comme Blog et AMP https://collectifbamp.wordpress.com/