Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 juin 2011 3 22 /06 /juin /2011 18:07

deux-amies.png

 

cet article risque d’être un peu confus, un peu bazar, un peu à l’image de ce qui se balade dans ma tête en ce moment et je ne sais pas où il va…  Le postulat de base, je le rappelle pour les nouvelles qui passeraient par là, il nous fallait décider pour mi-septembre entre deux choix possibles :

 

4e fiv icsi ou fiv do ???

 

Rien n’est encore arrêté, mais un chemin a été décidé : la fiv doBon, j’imagine qu’à chemin décidé, chemin à moitié arrêté…

 

Pourquoi ce choix ?

 

Parce qu’il a été depuis le début celui qui m’attirait.

Il a été aussi celui qui me culpabilisait : comme si je n’avais pas à me lancer dans cette voie-là sans avoir épuisé les autres. Mais gyné belle m’a expliqué qu’il n’y avait pas de quota fiv. 4 c’est juste le remboursement pour la sécu. Et si cette voie-là est la meilleure, pourquoi la faire passer après ?…

 

Parce que mon corps ne me paraît plus si performant et les échecs successifs

ont mis à mal ma confiance et mon optimisme. Certes, si je n’avais eu que cette 4e fiv comme option, la question ne se serait pas posée. Gyné belle a dit quand même – et si elle le dit ce n’est pas pour rien – que tous ces traitements ne sont pas anodins et que les prendre quand on a 50% de chance de tomber enceinte, ça va, mais quand on a si peu de chance, ne vaut-il pas mieux s’orienter vers un autre choix ? D’ailleurs gyné belle a failli nous envoyer en fiv do au début, je me souviens, elle en a parlé, c’est long disait-elle et puis elle a voulu faire une écho pour voir quand même s’il n’y avait pas une chance… Finalement, j’ai eu suffisamment d’ovocytes pour tenter les fiv, mais il n’en restait pas moins que mes ovocytes sont plus vieux que mon âge !! bing. Ca fait réfléchir quand même… Alors oui, j’ai super bien réagi aux protocoles, allant au bout à chaque fois, oui j’ai eu une grossesse (mais aussi une fausse couche), oui, nous avons pu avoir des embryons congelés (rare pour mon âge et ma condition) mais sans effet…

 

Parce qu’il ne suffit pas de tomber enceinte pour avoir un enfant

Après il y a toute la grossesse et les risques qui sont là nombreux aussi, pour moi, et surtout pour le petit. Avec des ovocytes plus jeunes, les risques sont là aussi mais moindres, alors ça aussi ça me fait réfléchir (désolée aux ventres ronds qui me liront pour ce rappel pas très cool...)

 

Parce qu’il ne faut pas perdre de vue la finalité de la pma 

un petit bébé que nous pourrons serrer dans nos bras. Il nous faut mettre tous les atouts de notre côté pour y parvenir. Seul compte ce petit trésor.

 

Parce que choix est aussi celui de mon mari.

Et je ne m’y rallie pas par solidarité, mais néanmoins c’est un choix qui compte pour moitié ! Pour lui, il n’y a pas de doute, c’est cette solution qui prévaut : il vit mal les injections, ne supporte pas de me voir fatiguée, minée… Il ne perd pas de vue notre but, pas du tout, et il admet que pour lui, la question est certes plus simple puisque ce seront ses spermatozoïdes.

 

 

Alors pourquoi ce choix est-il difficile ?

 

Parce qu’on a beau dire, les gènes ça me parle.

Chacune a ses raisons de faire un enfant. Parmi les miennes, il y a cette idée de transmission. On fait un enfant aussi pour prolonger la vie, notre vie, prolonger ce que nous sommes, donner une part de soi à un petit être et se retrouver quelque part en lui. C’est je crois un instinct de survie de l’espèce. Concrètement, ça passe par des remarques superficielles du genre

« il ne va pas me ressembler » « il ne sera pas complètement de nous deux », « que lui dira-t-on à ce sujet » «  que dira-t-on aux autres »… Mais derrière ces remarques, il y a un truc vraiment et profondément viscéral qui se passe dans mon corps. Je ne sais pas l’expliquer, mais j’ai l’impression de faire le deuil d’une grossesse, comme si j’acceptais de ne jamais être mère, parce qu’il y a cette partie de moi qui ne serait pas transmise. Je ne sais pas si je m’exprime bien… C’est très perturbant. Et ça l’est d’autant que je n’ai pas vécu avec mes parents biologiques. A l’approche de cette fiv do, c’est comme si je réalisais qu’il m’avait manqué quelque chose d’essentiel. Pas d’indispensable (j’ai eu une très belle enfance, vraiment de rêve) mais quelque chose d’important malgré tout n’y était pas.

 

Parce que je ne sais rien de la fiv do

de ses méthodes, des femmes qui acceptent de donner et il y a ce côté qui me perturbe aussi. Sienna m’avait expliqué par exemple que l’on pouvait « demander » certains critères : couleurs des yeux, de la peau, taille, stature, etc… Et bien sûr, plus on demande, plus il faut attendre car le nombre de critères requis élimine des candidates… C’est étonnant non ? Perturbant. Et en même temps tellement miraculeux pour toutes celles qui n’ont que choix là…

 

Parce que c’est un choix nouveau qui m’oblige à tourner une page.

A en finir avec l’idée que NOUS pouvions avoir un enfant. Il y a un an, je vivais dans cet espoir et j’allais le toucher du doigt. Là, ça se termine. Chaque page à tourner est terrifiante.

 

Pour conclure, je ne reviendrai pas en détail sur toutes les évidences : porter son enfant, l’élever, le chérir, l’entourer, c’est ce qui compte. Et l'amour qu'on lui donne est inconditionnel, mais j’avais avant tout besoin de faire une petite mise au point. Je sais qu’elle est certainement la première d’une longue série. Et Irou qui dit avoir eu le TEMPS d’y penser, y pense encore… Alors imaginez !!

Bon, finalement, c’est pas trop le bazar !

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by mon-petit-tresor.over-blog.com
commenter cet article

commentaires

Cami 26/06/2011 21:36


Je saurai mardi, sauf si débarquement avant...


mon-petit-tresor.over-blog.com 28/06/2011 09:11



Aujourd'hui, donc,mais ce soir si j'ai bien retenu ! bon courage pour cette dernière ligne droite. Baisers



fabienne 26/06/2011 13:26


"Douter, c'est examiner, c'est démonter et remonter les idées comme des rouages, sans prévention et sans précipitation ..." cette citation correspond assez bien à ton cheminement intérieur du
moment. Et quel cheminement! pffffiouuuuuuu......


mon-petit-tresor.over-blog.com 26/06/2011 18:46


Tu l'as dit : pfiuuu.... Je sature un peu là. Je crois qu'il faut que je desature !


Cami 25/06/2011 10:06


Je suis 100% d'accord avec Cats, sur tout son com : je n'aurais pas pu le dire mieux.
Ta réflexion me semble très claire, et j'aime beaucoup la façon que tu as de dire très clairement des choses certainement pas faciles à mettre au jour !

Ton article me fait réfléchir, moi qui me sens vraiment liée "par le sang" à une histoire familiale, à une bonne dizaine de générations d'hommes et de femmes qui ont vécu peu ou prou "sur la même
terre", celle où je vais m'installer dans 15 jours. Tu vois, moi qui me sens fortement liée à mes ancêtres, je crois que j'accepte presque sans souci l'idée que mes enfants n'aient pas mes gènes
que moi (dans le cadre de l'adoption pr ns, c'est sans doute un peu différent de la fivdo). Ce qui me fait m'obstiner en PMA, c'est le désir de grossesse...
Alors ton article m'interroge, en particulier sur le devenir des enfants que nous adopterions, et sur leur rapport à la filiation qu'ils auraient, même si nous réussissions à leur offrir une
enfance "de rêve".
Peut-être, justement, est-ce un peu plus compliqué pour toi, car tu connaîtrais les obstacles à venir pour ton enfant ? Mais peut-être, en les connaissant, seras-tu plus à même de l'aider à les
surmonter que ne l'ont été ceux qui t'ont élevée et qui ne savaient pas cette souffrance-là, malgré tout leur amour ?
Peut-être ce que je dis est-il totalement faux ? Peut-être même est-ce incompréhensible ? OK, je sors ...
(en tous cas, merci pour ces éléments de réflexion que tu m'apportes)


mon-petit-tresor.over-blog.com 26/06/2011 18:59


Non, ma caminette c'est très clair et intéressant au contraire ! Merci! Depuis deux jours, je n'arrive plus trop penser, j'essaye de décompresser. en même temps, je me renseigne sur les Fiv do,
j'en peux plus ! Je fais un petit break blogs, je circule moins mais j'attends Quand même ma bonne nouvelle... Tu sauras quand ? Bisous!


Bellebretagne 24/06/2011 16:54


coucou, j'ai un parcours différent du tiens, j'ai bientôt 37 ans et tes FIV sont plus belles que les miennes! Je commence à penser au don d'ovocyte car je vois bien que nous n'y arrivons pas.
la question de transmettre un patrimoine me gène moins car j'ai des soucis de santé alors pourquoi s'acharner à vouloir transmettre ce mauvais capital?
je pense que mon chéri aura plus de mal à admettre le don d'ovocyte que moi ... mais il faut se donner toutes les chances.
et le plus important, c'est être maman. la génétique, finalement, m'importe beaucoup moins.
je suis en pleine fiv 2, à 7 jours du résultat, mais la fiv do trottine donc de + en + dans ma tête.
bon courage pour ta réflexion.


mon-petit-tresor.over-blog.com 26/06/2011 18:54


Je commence à me renseigner sur le don et comme en pma, je lis des choses très belles, mais pas que... Néanmoins se donner de meilleures chances que celles que nous avons me semble une bonne
option. C'est pas simple en tout cas !


Dorothea 24/06/2011 16:20


toutes ces interrogations te conduiront un jour, demain peut être vers une évidence, l'évidence pour toi, pour ton mari et pour votre couple.
Ce choix, quel qu'il soit, sera intimement le vôtre et vous permettra de (re)trouver la sérénité et le bonheur
je t'embrasse


mon-petit-tresor.over-blog.com 26/06/2011 18:48


Retrouver la sérénité : c'est exactement ce qu'il me faut ! Mais c'est pas pour demain.''


Serons-Nous Un Jour Parents ?

  • : Mon petit trésor (Ange)
  • Mon petit trésor (Ange)
  • : Nous le pensions, nous l'espérons encore... En attendant, nous voilà dans le petit monde de la pma...
  • Contact

Notre chemin

Après un heureux mariage en 2008, et des essais sans effets, nous n'eumes pas de nombreux enfants...

2010 : direction FIV1 en mai, puis FIV2 en sept avec un beau + mais FC à 8SA...

2011 : Rebelote avec FIV3 en janv puis TEC1 en mai. Toujours sans effets... 

2011 : fin des FIV,  projet fivDO abandonné avec opération d'un méningiome (tumeur bénigne au cerveau)

2012 : Pause et récupération

2013 : à 44 ans, retour en PMA : direction FIV DO en République Tchèque fin septembre  

À suivre : le collectif B-AMP

Un collectif et un blog pour les personnes concernées par l'infertilité, pour que l'aide médicale à la procréation évolue, pour s'informer, échanger, se rencontrer et faire évoluer les choses. B-AMP comme Blog et AMP https://collectifbamp.wordpress.com/