Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
21 mai 2013 2 21 /05 /mai /2013 17:11
Ma thyroïde me titille...

Il y a tout un tas de choses que je ne maîtrise vraiment pas avec la pma et je n’arrive jamais à ressortir d’un rendez-vous gynéco sans qu’une question finisse par émerger, sans que l’on se dise, « mais on aurait dû lui demander ça » ou « à chaque fois, on a des questions »… Tout va trop vite et je n'ai pas l'à-propos, même si maintenant, déjà, je prends des notes, car il faut suivre quand elle se met à énoncer : vous ferez ceci puis cela, vous prenez rv avec machin puis, etc... La course infernale, j'ai toujours l'impression d'être un chien court sur pattes qui tente de suivre sa maîtresse... Je sais que j’ai un côté pas pratique et pas au fait avec la pma et j'admire toujours Fabienne - entre autres - qui sait tout et maîtrise tout, les traitements, les maladies, les anomalies... moi, c'est comme les maths, le solfège, les impôts, je bloque complètement...

Ce qui tournicote dans ma tête ce jour, c'est bien sûr le rendez-vous de demain, l'écho de la thyroïde. Parce que d'abord je n'ai pas compris pourquoi elle m'a dit gyné D. "elle est un peu élevée". D'ailleurs, elle ne m'a rien dit, elle se l'est marmonné, mais moi, j'ai entendu. Je n'ai pas compris non plus pourquoi je prends du lyvothyrox et je ne comprends pas pourquoi je fais une écho, si ce n'est pour voir si ma thyroïde n'est pas un peu petite. J'ai compris que ma prochaine pds, pour contrôler le TSH permettra de voir l'effet du traitement. Mais ça sert à quoi tout ça. Et pourquoi tout ça alors que dans mes analyses, les taux semblent dans la norme ? Et si j'ai un problème de thyroïde, est-ce à lui que je dois d'être bizarre parfois ?

Bien sûr, j'ai lu les symptômes sur le net, et bien sûr j'en ai quelques-uns. Et si je me sentais moins anxieuse quelques jours après le début du traitement (j'avais alors des sortes d'excitations bizarres le soir qui sont passées) mais voilà que ça semble revenir bien que différemment... Parmi les symptômes de l'hypothyroïdie, je ressens frilosité (surtout au coucher, mais ce peut-être le sommeil), fatigue (mais j'ai été opérée il y a quelques jours et n'ai pas pris mon arrêt maladie ?), manque de concentration (lié à la fatigue ?), cheveux cassants et en perte (problèmes nutritionnels ou autres ?), peau hyper sèche (m'hydrate pas assez ?), il n'y a que la prise de poids que je n'ai pas... Bref, j'en sais rien, je me fais peut-être des films et je verrai bien demain. J'essayerai d'avoir des réponses...

Je ne sais rien de le thyroïde, mais j'ai bien compris qu'elle a son importance et notamment lorsqu'on veut procréer... Ah, nan mais c'est pas fini, en fait, ça s'arrête jamais. Il est où mon petit nuage qui me menait vers Brno ? Loin ce soir, je me contente de ceux qui plombent notre ciel parisien et des petites araignées qui trottent dans ma tête...

Mais ça, c'est classique chez moi !

Repost 0
Published by mon-petit-tresor.over-blog.com
commenter cet article
18 mai 2013 6 18 /05 /mai /2013 22:08
En passant

Peut-être trop marché ce matin ? Voilà qu'aujourd'hui, j'ai des tiraillements, comme des couteaux dans le bas ventre, à droite surtout. Espérons que ça se calme, mais pour l'instant, c'est l'inverse...

J'ai marché pour toi, mon petit trésor, pour préparer notre voyage, avec quelques achats : ce guide de Prague,un beau cahier rouge spécial Brno, des pochettes pour les papiers et ce fin cahier dans lequel j'ai commencé à t'écrire. J'ai beaucoup écrit aujourd'hui, je ne pouvais plus m'arrêter, les mots coulaient, j'étais bien. Malgré la gêne dans le corps, ma tête était loin, avec toi, avec nous, dans les méandres de nos vies. J'ai encore beaucoup à te dire, mais te dirai-je jamais assez combien l'espoir de ta venue nous anime...

Repost 0
Published by mon-petit-tresor.over-blog.com
commenter cet article
17 mai 2013 5 17 /05 /mai /2013 21:39
9 mois... de préparatifs

La semaine aura été riche et fatigante.

Riche tout d'abord de ce collectif, BAMP, qui a vu le jour et bouillonne déjà. Positif, joyeux, enthousiaste, débordant d'idées, de propositions qui trouveront j'en suis sûre peu à peu leur place. Je lui souhaite longue vie, mais surtout une vie au grand jour, pour que le monde de l'infertilité ne soit pas un monde de sous-marin, confiné à une blogosphère fermée, pour que la pma ne soit pas vécue dans l'isolement ou la honte, l'ignorance, pour que la recherche et les moyens soient développés, notamment en France, mais aussi pour que les lois et les mentalités évoluent ... BAMP, une bulle d'espoir et de belles volontés...

Malheureusement, je n'ai pas l'esprit complètement libre pour m'y investir et me contente, je l'avoue, de quelques commentaires un peu décousus. Pour le moment, depuis quelques semaines à vrai dire, je suis à fond dans ma bulle pma, en mode recentrement, programmation intérieure. Je ressens le besoin de me concentrer sur mon ventre, sur ce que nous nous apprêtons à vivre, de me préparer à cette fiv de septembre et d'apaiser mon cœur mon esprit qui s'emballent, de me chouchouter, de parler avec mpm, bref, complètement tournée sur moi, sur nous quoi !!!

Cette semaine, aura été riche aussi de nos deux opérations : varicocèles pour monsieur et polype pour moi. Tout va bien. C'est fini. Petit bémol pour moi néanmoins, avec, autour du polype, sur la paroi de l'utérus, une "muqueuse polypoïde" qui a été "grattée" (endométrectomie) en surface pour éviter une "synéchie" (un collement des parois si j'ai bien compris). Pour la même raison, on m'a laissé mon myome de moins de 10 mm... Conclusion, je suis bonne pour une nouvelle hystéro avant de partir (et voilà, quand je dis qu'il y a toujours un truc...). Reste plus qu'à prier.

Cette semaine, j'ai réalisé aussi qu'il nous aura fallu neuf mois pour préparer ce voyage... Le temps d'une naissance, le temps peut-être d'une renaissance...

Le cahier que j'ai commencé en 2010 avec la 1re fiv, s'arrête pour le moment à juillet, mais je vais désormais attaquer les pages du second semestre et placer nos prochaines dates. Malgré le temps qui passe et mon âge qui alourdit tout, je garde mon bel espoir et mon optimisme, je garde ma motivation, je renoue avec cet enfant qui n'était plus, j'essaye de l'imaginer, de nous imaginer et je vous avoue que lorsqu'on creuse un peu sur ce terrain-là, il y a des images fortes qui arrivent, des questions qui font peur, des chamboulement intérieurs profonds, mais nécessaires je crois. L'auto-hypnose conseillée par Irou y est pour beaucoup c'est sûr.

Les échanges avec Reprofit se poursuivent. Quelques consignes, précisions. J'ai jeté un œil sur le Guide du routard sur la République Tchèque, j'ai zieuté google map. A petites touches, je marque notre route, mais mon intérieurement, je trépigne. Je viens te chercher mon petit trésor, soit au rendez-vous, nous y serons. Il me tarde...

Repost 0
Published by mon-petit-tresor.over-blog.com
commenter cet article
12 mai 2013 7 12 /05 /mai /2013 22:58
Vivement dimanche prochain

C'est le titre d'une émission que je n'aime pas et ça colle bien à mon état d'âme de cette fin de semaine..

Est-ce le retour à la maison avec ses obligations ménagères qui m'ont éreintée ?

Est-ce la tristesse de savoir que mon chat ne va plus courir au jardin mais se traîner entre quatre murs ? Ca commence déjà.

Est-ce la perspective de ces deux opérations ?

Est-ce un peu de tout ça ?

Ou de je ne sais quoi ?

Comme quoi, dans la vie, on passe d'un état à l'autre très facilement.

Heureusement que nous sommes capables d'adaptation...

Pour l'heure, un petit bourdon virevolte dans les méandres de mon esprit très lunatique, s'accroche en passant au creux de mon plexus solaire.

Sensation désagréable. M'en vais tâcher de lui rappeler que "oh ! C'est pas un club de vacances chez moi et qu'il ferait mieux de déguerpir."

Vivement qu'on en finisse avec la semaine qui vient.

Repost 0
Published by John Doe
commenter cet article
2 mai 2013 4 02 /05 /mai /2013 18:29
Rêver d'(y)arriver

Si nous vivons chaque jour un peu plus en mode PMA, si les choses avancent sérieusement, j'ai bien du mal ces jours-ci à venir raconter les rendez-vous programmés, les opérations, les prochaines étapes. J'ai simplement l'impression que ça n'apporte pas grand chose et que ça n'intéresse pas grand monde. Même si je sais certaines lectrices fidèles aux rendez-vous de ce blog, je me dis que les plus proches d'entre vous savez déjà tout par mail ou par téléphone. Enfin, c'est l'idée que j'ai en tête et je ne vais même pas voir du côté des statistiques ce qu'il en est réellement. Du coup, je ne sais que trop raconter en ce moment. Si je suis factuelle, je trouve ça barbant, si je vous raconte mes états d'âme, je trouve ça gênant. J'ai commencé ce blog pour me soulager, pour moi-même. Et voilà que lorsque j'ouvre une nouvelle page, je pense à vous, pmettes, copines de galère. Je trouve bien souvent que je n'aurai que des choses répétitives à raconter.

Pourtant en pma, les mois défilent, s'étirent en longueur, se ressemblent, sans vraiment se ressembler. Une seule dure réalité : point d'enfant à l'horizon et l'incertitude toujours... Nous n'aurons jamais été si proches d'une nouvelle tentative. Comme je le disais, oui, nous avançons, à petits pas. Sûrement ? Rien n'est moins sûr. Lentement en tout cas. Mais bon, j'en souris aujourd'hui car nous avons des perspectives...

Suite du programme donc (pour faire dans le factuel) : mardi 14, mpm va se faire opérer, on lui enlève des varices - imaginez où -, ce qui pourrait d'ici quelques mois redonner vigueur et meilleure forme (dans les deux sens du terme) à nos chers spermato. Jeudi 16, dans la même clinique, c'est mon tour. On m'enlève une nouvelle fois un polype. (Penser à demander au docteur : le pourquoi du comment de ces polypes à répétition...) Je serai arrêtée une semaine, mais ne prendrai, je pense, que le vendredi, car j'ai quand même un gros boulot à finir et comme la première fois, je n'avais pas du tout été arrêtée, il n'y a pas de raison que je me traîne à ne rien faire si je vais bien. Nous verrons.

Suivront en mai : écho de la thyroïde : à ce propos, j'ai l'impression que les médicaments que je prends m'ont enlevé ces drôles de tensions et suées que j'avais le soir et la nuit. Puis rendez-vous hémato quelques jours plus tard et nous nous arrêterons là pour mai. Mpm sera privé de gym pour un mois, ce qui le fait râler, mais comme c'est pour la bonne cause... Début juin, une petite PDS pour le contrôle de la thyroïde (effets du traitement) et nous attendrons patiemment fin juin pour le prochain RV avec Gyné D.

Mais en chemin, et j'en viens au meilleur, il y aura l'aventure Reprofit . Elle a déjà commencé avec l'envoi de notre dossier et se poursuit avec... des dates !!!... Nous avons donc reçu une proposition. Ça se précise. Là, je dois faire une petite parenthèse, il me faut raconter, revivre, cette joie intense que j'ai ressentie lorsque j'ai reçu le mail d'Anna. J'irradiais littéralement de bonheur, vous savez, ce truc indescriptible qui vous gonfle le coeur. Je pense que l'annonce d'une grossesse ne m'aurait pas fait autant d'effet (quoi que si, j'ai ressenti la même joie un certain septembre 2010). Ce n'est pas grand chose en soi, mais pour moi, ce fut comme la concrétisation d'une attente déjà longue de presque six mois. Alors certes, nous ne partons que dans cinq mois, mais nous avons des dates, et nous pouvons tout construire autour :

Partir sereinement en vacances et prendre du bon temps pour rentrer prêts et en forme

Préparer notre voyage en République Tchèque (Irou, je crois que je vais te solliciter ;-)

Annoncer à nos collègues que nous allons fêter nos 5 ans de mariage en prenant une petite semaine à Prague (c'est quasi les dates)

Caler avec Gyné D les traitements.

En attendant, je prie tous mes bons dieux de la terre pour qu'on en reste là, que ça se goupille vraiment comme ça, que les prochains exams n'annoncent pas d'autres exams et retards... Alors si Dieu le veut, le 26 septembre, pour nous et notre chère donneuse (merci à elle), ce sera prélèvement/ponction et le 1er octobre : transfert à J5 (des blasto donc). Et lorsqu'on se met à rêver, on s'imagine avec un + mi-octobre, puis un été 2014 à TROIS... Certains tristes disent que ça ne sert à rien de rêver.

Moi, je pense que le rêve, c'est le début de la réalité.

Repost 0
Published by mon-petit-tresor.over-blog.com
commenter cet article
25 avril 2013 4 25 /04 /avril /2013 20:54

J'écris ce soir le coeur léger mais la tête pleine. Je serai donc un peu brouillonne, voilà enfin une éclaircie, comme un bout d'horizon qui se dessine... Ce 3e rendez-vous avec Gyné D. aura été le premier serein. Comment commencer ? Par un résumé peut-être ?

REPROFIT FIN SEPTEMBRE

Et oui, c'est un peu ça avec quelques étapes avant... Car nous nous dirigeons maintenant avec certitude vers la République Tchèque, j'ai eu l'aveu de l'homme que l'Espagne, c'était moins son "truc". Comme je n'ai pas de truc de prédilection, comme je l'ai dit, j'entends son choix. Notre dossier se construit bien, même ma neurologue a fini par écrire qu'il n'y avait pas de contre-indication. Nos caryotypes sont bons (nous n'en avions jamais eus auparavant). Et les diverses analyses aussi, à quelques "trucs" près...

Reste à gérer le polype, on va donc l'enlever et j'ai déjà un rendez-vous demain pour envisager cette opération qui me prendra une journée. La nouveauté, c'est la thyrpïde, un peu élevée qui reste à surveiller. Je prends donc un traitement de levothyrox + écho de la thyroïde en mai pour voir si elle n'est pas trop petite, ce qui pourrait expliquer ce taux élevé (ne m'en demandez pas plus). MPM va lui aussi passer sur le billard, pour des petites varices. Ce qui pourrait, une fois enlevées, rebooster ses spermato (mais il faut compter un délai de 4 mois avant qu'ils reprennent de la vigueur). Nous verrons que ça colle avec le programme. Nous avons donc passé notre après-midi à caler nos rendez-vous. Nous revoyons dr D. fin juin (avant les vacances) avec tous les résultats.

Et on lance la machine ! Reprofit annonçant un délai de 5 mois d'attente , nous allons dès ce week-end nous inscrire sur la liste d'attente et leur indiquer que nous nous projetons (c'est là qu'on voit que ça colle avec les 4 mois sus-mentionnés) sur mi ou fin septembre. Si tout se goupille comme prévu, et bien, certes, il se sera passé presque un an avant de partir, mais je serai heureuse de partir. Et je dis bien "si" car à chaque rendez-vous/exam, il y a quand même une nouveauté, là c'est la thyroïde, mais demain, ce sera quoi ? Pour le moment je ne veux rien savoir, juste savourer ce petit bout d'horizon qui me réchauffe tant le coeur.

J'en profite pour remercier Irouwen pour ses bons conseils, Lolo que je croiserai peut-être à Brno qui sait ? et m'excuser auprès de Fabi, car en voulant copier l'émission de France4 sur un DVD, je viens tous simplement de la supprimer... je suis dégoûtée. Je vais m'arrêter là pour ce soir, retourner à mes émotions avec moi-même, suis seule ce soir... Mais pas sans un cri de joie celui que j'ai au creux de mon ventre et qui veut dire "on va y arriveeeeeeeeeeer ! on va partiiiiiiiir "

Je suis heureuse.

Serait-ce un bout d'horizon ?
Repost 0
Published by mon-petit-tresor.over-blog.com
commenter cet article
24 avril 2013 3 24 /04 /avril /2013 12:19

 

En parlant de notre « autre chemin », je pense immanquablement à l’une de mes chansons préférées de Jean-Jacques Goldman, « Ton autre chemin », qui parle de différence. Mais notre autre chemin, à ce jour, c’est ce polype qui nous donne matière - et temps - à réflexion, nous embarquant  peut-être vers une autre destination.

Demain, 3e rendez-vous avec gyné D. Le point à faire sur ce polype, l’enlever sûrement, cicatriser ensuite, attendre donc encore, mais peut-être aussi se tourner vers une autre clinique, Reprofit. Ça mûrit… Dossier reçu hier. Dans un français malhabile qui détonne avec la perfection du dossier Procréatec, mais nous ne nous arrêterons pas à cette mauvaise traduction, même si, chez nous, professionnellement parlant, les mots comptent. Reprofit a répondu très vite à notre demande de dossier. MPM se révèle très motivé par la République Tchèque, hier soir, nous avons eu une discussion à ce sujet. 

De mon côté, j’ai émis mes réserves : le délai, la logistique, l’Espagne qui m’est plus chère. Puis, j'ai écouté son avis, qui dit à peu près ceci  : « C’est bien que D. puisse nous suivre avec eux, elle les connaît bien, et elle dit qu’ils ont de bons résultats, et « regarde, ta copine, elle a eu des jumeaux (en parlant d’Irou). Et puis Prague c’est très beau, il paraît… On n’est pas à quelques mois près (heu si  un peu quand même), tu vas en profiter pour te retaper (dit que je suis tapée...), faire du sport (c’est son grand truc), te renforcer (je suis d’accord au fond), et si ça tombe en septembre ou à une autre époque, on s’en fiche, on est chez nous, on gère la situation, on a le temps d’anticiper… Il avait des arguments et son discours était à la mesure de son enthousiasme. Au fond, je le sais ne pas trop aimer l’Espagne et je me demande si ça ne joue pas un peu, il n'en a rien dit, sachant ma passion tout ibérique.. Pas bien grave au fond. Le pays m'importe peu. Même si nous employons souvent un langage lié au voyage en pma, il n'est pas ici question de choisir son lieu de villégiature, mais d'envisager un avenir à trois. Qu'il soit d'ici ou d'ailleurs, qu'importe. Qu'il soit, voilà l'essentiel. 

Nous en saurons plus demain. En attendant, je suis allée voir le site Reprofit, leur galerie de bébés, histoire de rêver un peu… 

Notre autre chemin ?
Repost 0
Published by mon-petit-tresor.over-blog.com
commenter cet article
19 avril 2013 5 19 /04 /avril /2013 11:35

Un petit post rapide pour faire le point. Un tout petit point...

Depuis la semaine dernière qui m’a vu enchantée de découvrir un polype, je n’ai pas réussi à joindre dr D. pour envisager au plus tôt la suite à donner, visiblement une opération…

Vendredi dernier, je joins la secrétaire : « oui nous avons reçu le fax des examens, le docteur n’a pas encore vu votre dossier, rappelez lundi après-midi »

Lundi (après 10 mn d'attente au bout du fil) : « Non, elle n'a pas encore vu le dossier, on vous rappelle dès qu’elle en a pris connaissance. Oui, on laisse un message si on tombe le répondeur. C'est sûr on vous rappelle. »

Vendredi, aujourd’hui donc. Toujours rien, pas d’appel. J'ai les boules, pas tant pour ce retard, mais surtout pour le sentiment de n'être pas suivie, encadrée, considérée. Ce n'est sûrement qu'un sentiment mais il me met mal à l'aise. Et si je relativise car nous la voyons la semaine prochaine, mpm, lui, est franchement énervé. Déjà, il m’a fait envoyer une lettre dès lundi soir pour montrer qu’on est inquiets et là, furax, il a l’intention d’appeler la secrétaire aujourd’hui. Je ne sais pas s'il aura le temps. A suivre.

Sinon, à force de discussions de pmettes et comme, par la force des choses, nous avons un peu de délai, nous avons décidé de contacter une autre clinique, Reprofit, recommandée par ailleurs par gyné D. Car après tout rien n’est encore engagé avec personne et avec deux dossiers nous aurons des éléments de comparaison.

Je prends tous les avis sur cette nouvelle orientation…

Avec la nouvelle interface overblog, je ne sais plus mettre les images en début d'article. Dommage

Avec la nouvelle interface overblog, je ne sais plus mettre les images en début d'article. Dommage

Repost 0
Published by mon-petit-tresor.over-blog.com
commenter cet article
12 avril 2013 5 12 /04 /avril /2013 13:34

degas.png

 

En résumé, pour la faire courte, à un jour de recul : hystéro hier, polype décelé, à enlever, Espagne retardé... Pour la version longue, voici l'écrit d'hier, sous le coup du dégoût, de l'amertume...

 

 

 

 

" Et bien, oui, ça se confirme, c’est bien ça la pma, une suite de contretemps, de rebondissements, de rebonds de marches en arrière, de (mauvaises) surprises, de saletés de cochonneries qui allongent la liste des examens, opérations, traitements, énervements… Lassitude...

 

 

Déjà, à la base, je n'étais pas très en forme ces derniers jours. Avec le dossier Espagne bientôt prêt à partir, je me sentais un peu anxieuse, moyennement optimiste. Impossible d’imaginer que ça pourrait marcher du prermier coup et même que ce serait une offense à toutes celles qui ont multiplié les séjours tchéco-gréco-ibériques. Persuadée qu'il me faudra(it) mon lot à mon aussi de tentatives... Et l’inconnu. Je ne sais pas comment on vit ça. J'ai peur que gyné D ne soit pas un bon soutien pour le suivi (penser à en parler à S. et L.)

Ça me semble une montagne. Une peur assez étrange m’a envahie. Comme un recul. Il se joue en mon for intérieur de drôles de choses pas drôles.

 

 

Quant à l’hystéro, j’étais pourtant plutôt confiante, insouciante, innocente. Assez neutre sur la question. Je savais que l'examen se passerait en douceur, car il y a trois ans, déjà avec T., je n’avais rien senti. Bon là, c’était moyen mais somme toute très gérable, à peine ai-je esquissé une grimace. La question du résultat, je n’y avais que vaguement pensé : « tiens, c’est vrai, il se pourrait bien qu’un truc chelou vienne encore tout chambouler ». Mais comme j’essaye somme toute de garder ma nouvelle nature d’optimiste, je me suis concentrée sur le livre d’or à l’accueil (première fois que je vois un livre d’or chez un médecin… ) Pour la suite, je fais la fière là, je vous raconte coool, je parade en mots, je la joue légère, mais en vrai, dans ce cabinet flambant neuf avec fond de musique latine et petits noeufs de Pâques, je n'en menais pas large et j’ai bien eu du mal à contenir mes larmes (mais pourquoi je pleure maintenant à chaque fois que j'ai un rendez-vous gyné ?)

 

Car comme je le disais en matière d’introduction tout là-haut, il y a toujours un truc en pma. En l’occurence, il y a bien un truc dans mon utérus. Rien de grave pourtant. Ce qu’on appellera un contretemps : un polype de taille moyenne, pas trop mal situé - merci gentil polype - car il n'est pas au fond, sur le terrain de la nidation. Et je passe sur le fybrome situé lui à l’entrée, il paraît que ça compte pour du beurre.

Docteur T de me dire : «  Je vais être honnête avec vous, on en serait à une première tentative, on pourrait laisser et voir. En théorie, il n’empêche pas la nidation, mais il est là quand même, pas énorm,e mais pas petit non plus et pas complètement au bord. Alors à votre stade, il vaut mieux l’enlever, c’est trop lourd ce que vous entamez, ce serait dommage d’avoir ce doute »

 

Certes. C’est évident. Ça n’empêche, dans l’immédiat, il va falloir :

Courir après gyné D. pour voir si on peut programmer une opération rapidos.

Repasser sur le billard et après le méningiome j'ai comme un trop plein difficile à expliquer

Attendre cicatrisation (1 mois apparemment)

Retarder donc le départ en Espagne... 

 

Alors, si je redoutais l’Espagne, je peux me réjouir, le départ, c’est pas encore pour maintenant…  Allez hop, reculez de trois cases et sautez votre tour. Autant dire que la ligne d’arrivée, je ne suis pas prête de la franchir, je ne suis même pas en course, toujours pas... MAIS QUAND ???? QUAND VA-T-ON POUVOIR PARTIR ???? Sans parler de réussir... Et comble de misère, je ne me sens même pas le droit de me plaindre car aussi sec je pense aux multiples tentatives en do et en classique de toutes les copinautes de galère. Et je culpabilise en plus. Pour l'heure, je suis habitée de mille sentiments contradictoires, confus, mais en résumé, j’ai les boules. Et je ne me sens même pas le droit de l’être, j’ai l’impression d’exagérer et ça m’énerve encore plus.  

 

 

Aujourd'hui, je relativise un peu sur ce retard, un contretemps de plus, certes, mais un mal peut-être pour un bien. Je pense surtout à l'opération. J'ai une overdose d'hôpital... Mais je vais prendre du recul,"prendre sur moi" comme on dit, tacher de ne pas y penser, y aller, garder l'espoir que nous y arriverons, en pensant que mon homme est là déjà et que c'est l'essentiel... 

 


 

Repost 0
Published by mon-petit-tresor.over-blog.com
commenter cet article
6 avril 2013 6 06 /04 /avril /2013 10:05

Image-5-copie-2.png

 

 

Comment commencer ? Comment reprendre ?

Voilà plusieurs semaines que je me suis éloignée de ce blog, de la pma, pourtant, je suis toujours de ce monde-là. J'ai appris de bonnes nouvelles, de mauvaises aussi. Pmesques veux-je dire. Et je dois avouer que ces temps-ci, je vis mal les annonces de grossesse, tout comme les échecs. Je traverse une grosse phase de doute. Je ne recule en rien sur l'Espagne, mais j'y vais persuadée que ce sera un coup pour rien. L'enfant n'est plus assez au coeur du rêve éveillé, de ce truc que je devrais faire : m'imaginer avec lui. Je n'y arrive pas, n'y pense même pas. Je suis ailleurs, mais je ne sais pas vraiment où.... A vrai dire je ne sais plus trop où j'en suis, où je suis, ni ce que je veux, ce que j'attends de la vie. La triste image d'un couple vieillissant sans enfant me revient régulièrement à certaines occasions : lors d'un vernissage, une grand-mère montre sur son iphone la photo de sa nouvelle petite fille Maïa (nom que j'avais retenu, mais que j'oublie à cause de l'assoc), mon cousin qui monte sur Paris ira voir ma cousine pour qu'elle lui donne des affaires de bébé et ça me serre le coeur... Mais bon, je ne vais pas en faire ici une tartine...

 

A part ça ? DES EXAMS

Les affaires reprennent : jeudi prochain, hystéro pour moi et écho pour monsieur. On sera complets pour les examens de base. Dans la foulée, j'envoie tout ça en Espagne. Après on verra. On a adhéré à Maia. On aura un prix ? Il me restera un exam en mai (pas possible avant) pour mes histoires d'hémato.

 

 

A part ça ? DES HAUTS

On en rêvait, on l'a fait : avec une semaine magnifique de vacances, en Sicile, soleil, air pur, mer (je me suis baignée !), petites villes adorables, douceur de vivre, gentillesse des gens et hôtel de luxe pour le repos. C'était top. Quelques photos en bas. 

 

A part ça ? DES MAUX

Des journées bien chargées, les vacances n'auront pas suffi à nous remettre complètement d'aplomb et je me sens toujours fatiguée. Avec le froid, des vieilles douleurs : poignet, coude, épaule me mettent au supplice. A tel point que j'ai fini par prendre un rendez-vous avec une ostéo pour voir s'il n'y a pas un truc coincé à droite et comme à gauche mon cou est coincé, lui, depuis des mois pour ne pas dire années, il faut bien ça : mais j'ai trop la trouille des ostéo...

 

 

A part ça ? DES MOTS

Je me suis régalée à lire un Foenkinos (Les Souvenirs), certes, il a le don, un peu poussif, des formules, mais n'empêche, chaque fois que je le lis, je plonge. Et chaque fois, l'envie d'écrire me tenaille de plus belle. Les phrases se forment tout le jour dans ma tête mais ce n'est jamais le lieu, le moment pour les poser sur le papier ou l'écran, alors elles s'échappent et je suis frustrée de n'avoir pas le temps de. Oh, je n'ai pas de roman en tête, pas d'histoire à raconter, mais des choses qui viennent. Qui n'ont pas de suite, mais qui formeront je pense un tout, un jour. J'ai peut-être une cinquantaine de pages, mais elles datent maintenant. Car je n'ai le temps de rien... 

 

A part ça ? DES NODEURS

Je suis à fond en ce moment dans les odeurs. C'est quelque chose de très présent, important chez moi. A la limite de l'obession. J'ai découvert Candora, une jeune boîte qui propose sur internet des parfums à mixer. J'ai les échantillons et je m'amuse à sentir, faire des mélanges. Le hic, c'est qu'ils ne font pas encore le musc (mon odeur fétiche). Alors je mixe avec mon musc de chez Kiehl's, avec les odeurs que je préfère : fleur d'oranger (autre incontournable), seringa donnent de bons résultats, baies roses, assez masculin sent très bon aussi. Je n'aime pas trop la lavande, trop typée, mais l'oud est un bois très puissant et particulier. J'écrirai c'est sûr sur les odeurs, les parfums. C'est un univers doudou, un refuge.  

 

A part ça ? DES NENVIES

Enfin un we tranquille, avec de la paperasse en vue (mettre de l'ordre dans le dossier pma car plein de courriers nous attendaient au retour des vacances) et des envies de couture aussi, il y a longtemps que je n'ai pas touché à ma machine, alors comme j'ai du tissu et un peu de temps, comme j'ai deux nouveaux livres avec des modèles qui me plaisent, je vais peut-être me lancer, j'hésite.

 

A part ça ? DES PMETTES

Quelques mots aux copines pmettes : je m'en veux de ne pas être très active dans la mouvance du collectif qui se forme, mais j'approuve cette initiative et espère aussi pouvoir être de la prochaine réunion parisienne. Merci aussi à Lulu pour les textes qu'elle fait circuler via lily. Enfin il n'aura je pense échappé à personne que, mercredi prochain, nous serons toutes devant nos écrans (enfin perso, je vais enregistrer car je serai au salon du dessin au Carrousel du Louvre) pour l'émission sur France 4

QUAND L'ENFANT SE FAIT ATTENDRE... Hâte de voir ça et notamment une certaine Virginie ;-) 

 

A part ça ? DES PAS GRAND CHOSE AU FOND...

 

Les photos de vacances pour finir ... 

 

Image-17.png Orangers et citronniers à foison

Image-1-copie-2.png Découverte de Syracuse

Image-4-copie-2.png Une partie de l'hôtel

Image-6-copie-1.png En arrivant à Scicli

Image-7-copie-1.png Séchage au soleil après baignade (glacée) à Marina di Ragusa

Image-9-copie-1.png Le port de Syracuse

Image-10-copie-1.png Halte au Granita de limone (citron et glace pilée)

Image-11-copie-1.png Syracuse, le marché

Image-12-copie-1.png Syracuse, la place du Duomo

Image-14.png La campagne

Image-13.png la petite ville de Notto

Image-8.png Ma piscine à moi (jamais personne au spa !)

 Image-15.png l'hôtel vu du golf

Image-16.png les gourmandises pour la famille et les amis

 

 

Repost 0
Published by mon-petit-tresor.over-blog.com
commenter cet article

Serons-Nous Un Jour Parents ?

  • : Mon petit trésor (Ange)
  • Mon petit trésor (Ange)
  • : Nous le pensions, nous l'espérons encore... En attendant, nous voilà dans le petit monde de la pma...
  • Contact

Notre chemin

Après un heureux mariage en 2008, et des essais sans effets, nous n'eumes pas de nombreux enfants...

2010 : direction FIV1 en mai, puis FIV2 en sept avec un beau + mais FC à 8SA...

2011 : Rebelote avec FIV3 en janv puis TEC1 en mai. Toujours sans effets... 

2011 : fin des FIV,  projet fivDO abandonné avec opération d'un méningiome (tumeur bénigne au cerveau)

2012 : Pause et récupération

2013 : à 44 ans, retour en PMA : direction FIV DO en République Tchèque fin septembre  

À suivre : le collectif B-AMP

Un collectif et un blog pour les personnes concernées par l'infertilité, pour que l'aide médicale à la procréation évolue, pour s'informer, échanger, se rencontrer et faire évoluer les choses. B-AMP comme Blog et AMP https://collectifbamp.wordpress.com/