Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 juin 2011 2 07 /06 /juin /2011 18:05

Image-11-copie-3.png

 

Mon Dieu quelle journée !!!

Et par quel bout commencer ?

Je suis sortie cassée de mon rendez-vous gyné

Un nouveau coup de bambou sur la tête

avec des données nouvelles qui chamboulent tout.

Mais j’ai pris sur moi ensuite, pour voir les choses avec recul

Histoire, au moins, de me tenir à mes engagements d’hier…

 

 

Fiv icsi, fiv do ? Rien n’est tranché

Et ce fut bien THE sujet de notre rendez-vous avec gyné belle. Rien n’est décidé finalement pour nous, même si hier je me disais fiv icsi. Et rien n’est simple selon elle non plus (ah bah ça nous aide ça !!) De son côté, elle ne nous incite pas dans une voie ou dans une autre. Parce que de part et d’autre il y a des arguments pour et contre… Mais elle nous a néanmoins donné des éléments nouveaux qui incitent à réfléchir plus profondément. J’explique.

 

Les possibilités, les limites, voire les risques d’une fiv icsi

Les points positifs chez nous : nous avons des problèmes de fertilité, certes, mais pas des "problèmes fondamentaux". Notre passé pma montre des possibilités : 3 fiv accomplies, 1 grossesse alors que nous avions des embryons moyens, puis des embryons congelés ce qui est – apparemment – assez rare pour mon âge. Néanmoins, les chances restent de l’ordre de 10 à 20% (contre 50% pour une femme de 30 ans). De plus, la qualité des embryons puis du fœtus laisse craindre d'autres problèmes : trisomie, etc. plus importants que pour une femme de 30 ans. Enfin, et là est le point essentiel : ce n’est sûrement pas bon pour mon corps tous ces traitements. Les risques ne sont pas avérés (sinon ils ne feraient ps de fiv) mais ils savent quand même que toutes ces hormones, c’est pas sain. Je pourrais très bien développer un cancer à 60 ans… Gyné belle a donc mis l’accent sur cet aspect physique auquel nous ne pensions pas :

c’est peut-être trop demander à mon corps. 

Elle pense que faire 4 tentatives quand on a trente ans avec de plus grandes chances de réussite, ce n’est pas déraisonnable, mais que dans mon cas, ça demande quand même une plus grande réflexion. Autre idée « préconçue » sur laquelle elle est revenue : le côté « faire une 4 fiv, histoire de ne pas regretter, d’aller au bout de notre "quota". La 4e fiv, elle m’explique que ça n’a rien de médical, c’est juste un chiffre pour la sécu. 4 fiv sont remboursése. Point. Il pourrait y en avoir 6 de remboursé, ça ne voudrait pas dire qu’il faudrait en faire 6. Elle pense qu’il y a un côté fiv psychologique avec cette 4e fiv « la dernière » et elle le comprend, mais elle met en pespective d’autres éléments :

 

Les traits attirants de la fiv do

Avec une fiv do, mon corps ne sera pas malmené par les traitements et la ponction, il y aura juste une préparation de la muqueuse utérine. Comme un tec. Avec une fiv do, les ovocytes seront plus jeunes, plus solides, moins de risques de maladie. Avec une fiv do, mes chances montent à 60%, bien sûr je peux être dans les 40 % perdants mais je serais aussi peut-être plus solide pour faire alors une 2e fiv do. Avec une fiv do, c’est sûr, ce n’est plus moi. Gyné belle dit que ça ne change rien à la maternité, qu'elle connaît beaucoup de couples maintenant dans ce cas. Pour mon petit mari, c’est plus envisageable, mais je me demande s’il aurait la même attitude si on devait prendre les spermato d’un autre… Enfin, la question n’est pas là. La question est un vrai changement de cap et waouh, ça secoue en fait !

Alors vous allez me dire, qu’elle nous fait pencher pour la fiv do notre gyné belle. A vrai dire non, elle ne le formule pas, elle reste neutre, elle dit sincèrement qu’elle n’a aucun élément pour nous faire aller dans un sens ou dans l’autre. Mais je vous avoue que ces données nouvelles sur ma santé me font réfléchir.

 

Le temps de la réflexion

Mpm ayant dû partir après ce rendez-vous, nous n’avons pu parler, et il ne sera pas là ce soir, mais je suis sûre qu’il va pencher pour la fiv do, pour ma santé, pour les résultats plus élevés.

Mais je ne veux pas prendre de décision aujourd’hui ni à la légère. Je vais me – nous - donner le temps de l’été pour réfléchir. Dire adieu peut-être à ce petit bout de moi pour nous donner plus de chances. Je ne sais pas.

En tout cas, gyné belle m’a tout de même inscrite pour septembre/octobre en fiv icsi et nous la revoyons le 15 septembre avec notre décision.

En attendant, elle nous a conseillé de nous renseigner pour la fiv do avec les associations Maya et Les enfants Kdo’, de prendre contact avec l’Espagne, de creuser la question en parallèle.

Elle nous a expliqué un peu les frais (6000 euros environ dont 1800 à peu près remboursés par la sécu (avant mes 43 ans)), les médicaments à acheter pour la donneuse (je comprends mieux la collecte de Sienna), et elle, de son côté, fera un suivi (écho, ordonnances, etc.) mais c’est quand même à nous de choisir le lieu.

Et puis, il y a un truc qui s’est insinué en moi quand elle a dit « vous n’avez pas de problème insurmontable » : du genre, « peut-être que vous pourriez naturellement » : je me suis dis «pourquoi on reprendrait pas la lapinos attitude ? » Qui ne tente rien n’a rien. Ça servira sûrement à rien physiquement, mais moralement ça nous ferait du bien de recroire en nous après ces mois et ces mois de découragement, de réhabiter nos corps plus assidûment comme des jeunôts !

 

Quelques mots sur le rendez-vous hématologie qui a suivi

Ayant fait une phlébite en 2002, gyné belle m’a toujours prescrit un traitement anticoagulant. Mais elle trouvait utile de faire néanmoins un bilan hémato pour la suite et surtout si grossesse il y a un jour.

L’hématologue a étudié mon dossier de 2002 (que j’ai ouf retrouvé in extremis hier soir) qui était très complet et lui a indiqué que ma phlébite était sûrement accidentelle, liée à mon entorse du genou. Ce qui est plutôt pas mal. Comme je ne vais pas être enceinte dans les mois à venir, elle m’a fait faire un bilan complémentaire léger. Elle m’a confirmé qu’avec tout traitement je dois prendre de l’innohep. Et si j’étais enceinte, la revoir à 3/4 mois de grossesse.

C’est tout.

Le petit plus, peut-être, c’est qu’elle m’a branchée sur une prof de yoga qui travaille particulièrement sur nos problèmes. J’ai pris le numéro, on ne sait jamais, mais aussi en me disant, en voilà une qui a trouvé le bon créneau en ciblant toutes les malheureuses que nous sommes prêtes à tout pour… Mais bon, ne voyons pas les choses négativement, ce peut-être une bonne piste et une façon de s’initier au yoga…

We’ll see.

 

Programme des réjouissances dans les semaines à venir :

Chercher un lieu de vacances

Copuler

Marcher, nager

Pénétrer dans le monde de la fiv do

Penser, parler de notre avenir

Essayer le yoga

Occuper mes mains : dessiner, écrire, broder, coudre ou tricoter

Positiver (hum : j’ai gardé le meilleur et le plus dur pour la fin…)

Revoir gyné belle avec notre décision : le 15 septembre

 

Rien de bien croustillant à lire chez moi dans les prochains mois en matière de pma…

Je trouve que j’ai bon moral finalement, par rapport à ce matin.

C’est bien, je suis contente de moi.

 

Quelques chemins pris l'été dernier...

 

Image-8-copie-8.png   Image-10-copie-3.png  

 

Partager cet article

Repost 0
Published by mon-petit-tresor.over-blog.com
commenter cet article

commentaires

Etoile filante 10/06/2011 00:20


Je comprends que tu sois un peu "perdue" face à tout ça, c'est un choix important... Que cet été vous apporte la réponse à vos questions, dans la douceur de vivre et le soleil... C'est une saison
que j'adore. Et sinon j'ai lu un article qui disait qu'avoir un enfant à 40 ans triplait les chances de devenir centenaire! Alors pour une fois que je lis qqchose de positif à ce sujet, je te file
le lien: http://www.leparisien.fr/societe/un-bebe-a-40-ans-triple-les-chances-d-etre-centenaire-14-03-2011-1357452.php
Bonne fin de semaine!


mon-petit-tresor.over-blog.com 10/06/2011 13:20



Youpi !! Voilà une bonne nouvelle !! Surtout si je veux connaître mes petits enfants !! ;-))



Waiting Woman 09/06/2011 19:31


Tu n'imagines pas comment tu me fais baver avec tes photos de chemins, c'est splendide !! C'est les volcans d'Auvergne ?
Pour le reste, j'aime l'état d'esprit de votre gygy, elle vous donne tous les points pour prendre votre décision... Et vous avez raison de vous laisser le temps, mine de rien ce n'est pas du tout
anodin comme choix...
Plein de bisous !


mon-petit-tresor.over-blog.com 10/06/2011 13:19



Oui c'est en auvergne et tu m'as donnée aussi envie avec la marche !! ça m'a rappelé l'été dernier (d'où mes photos) et ma 2e fiv avait commencé juste en rentrant (et avait marché...)


pour les Gyné, j'ai le sentiment que ce n'est pas simple non plus pour eux... On attend d'eux des miracles, on y croit, on n'a pas toutes les cartes en main, et de leur côté, ils doivent aussi un
peu tâtonner parfois pour notre plus grand désarroi... Mais je la trouve honnête, la mienne, elle ne prend pas la décision à notre place, elle nous donne des éléments. 



dorothea 09/06/2011 17:48


dis donc, quel rdv!!! ça a du etre dense d'écouter tout ça, d'aborder ces choix..je pense qu'il faut vous laisser un peu de temps à toi et ton mpm pour digérer tout ça et avancer sreinement sur le
chemin qui sera le vôtre...bisous


mon-petit-tresor.over-blog.com 09/06/2011 18:07



T'as vu ça !! On ne pensait pas du tout aller dans cette direction, même si on voulait quand même poser la question et on la posée mais la réponse, ça non, on ne s'y attendait pas. Digestion
nécessaire !!! bisous



frimousse 09/06/2011 14:39


Surtout surtout tente de ne pas te culpabiliser par rapport aux autres. Tu as ta dose de souffrance aussi, tu n'es pas moins légitime qu'une autre à l'accession à la maternité.
Si je te le dis, c'est que j'ai ressenti ce sentiment aussi lorsque le GraindeCafé s'est accrochée. Pourquoi moi, alors que d'autres bataillaient depuis bien plus longtemps que moi. Pourquoi pas
elles, avec le sentiment de leur voler leur place.
Sauf que ça ne marche pas comme ça. ça n'est pas parce que le GraindeCafé ne se serait pas installée qu'elles auraient eu un petit bout.
ça n'est pas parce que tu feras le choix du DO (si tu le fais, évidemment) que cet ovocyte serait devenu un bébé chez une autre.

Ceci dit, il est évident que d'avoir le choix entre ICSI ou DO rend les choses plus difficiles. Car finalement, lorsque c'est ou l'un ou l'autre, c'est comme ça, c'est tout. Là, on te laisse toi,
ou plutôt vous, choisir. Et choisir, c'est accepter une chose et rejeter l'autre. C'est toujours un renoncement.

Des bises. Quelle que soit votre décision, se sera la bonne, parce que ce sera la votre.


mon-petit-tresor.over-blog.com 09/06/2011 18:16



Bah quand même je m'interroge. je veux pas culpabiliser mais je sais pas comment ça se passe concrètement. Mais tu as raison, avoir ce choix c'est génial en soi et c'est aussi troublant. Et tu
résumes bien la problématique : accepter une chose, rejeter l'autre. Et c'est ce rejet qui est perturbant parce qu'aujourd'hui je penche pour la DO malgré moi et malgré les turlupitudes que ça
entraîne en mon for intérieur... Je me dis même est-ce que c'est pas un peu de la facilité que de pencher pour une fiv do et  son % le plus élevé ? Est-ce que c'est pas une tentation
malsaine ? En même temps je me dis que non, c'est aussi une tentation "raisonnable", parce que mon corps n'est plus une jeunesse et qu'il faut l'accepter. Ne pas perdre de temps, préserver ce qui
lui reste de force pour accueillir un petit trésor et le mener à la vie. Puis l'aimer, l'éduquer, l'entourer. Il me faut de l'énergie pour l'essentiel : lui (ou elle bien sûr). d'autant que gyné
belle a évoqué la grossesse aussi, qui n'est pas une mince affaire... qui a ses risques multiples. Pfiu, c'est compliqué et tu titilles mes questionnements toi !!


Bon, sinon, t'en es où de tes importations ? 



lilou 09/06/2011 12:01


Le cheminement est pas évident. Il faut du temps... Prenez-le, surtout toi qui va "renoncer" à tes gènes... Mais plus j'y pense et plus je me dis qu'un tas de choses vient de l'acquis et non de
l'inné. Et puis il y a échange entre la mère et l'enfant pendant toute la grossesse.
Bisous


mon-petit-tresor.over-blog.com 09/06/2011 18:05



J'ai l'impression aujourd'hui que le cheminement va nous mener à la fiv do, et que tout le cheminement va servir à l'accepter... mais c'est l'impression d'aujourd'hui. et oui, je vais nous donner
du temps. Je crois que nous sommes toutes persuadées que les liens se construisent en famille et quelle que soit la façon dont cette famille s'est construite (fiv, do, adoption...) Et puis tu as
raison, il y a aussi ce qui se vit pendant la grossesse. Mais je pense qu'il faut mûrir la chose, car il y a des renoncements que je commence à imaginer alors que rien n'est décidé... 



Serons-Nous Un Jour Parents ?

  • : Mon petit trésor (Ange)
  • Mon petit trésor (Ange)
  • : Nous le pensions, nous l'espérons encore... En attendant, nous voilà dans le petit monde de la pma...
  • Contact

Notre chemin

Après un heureux mariage en 2008, et des essais sans effets, nous n'eumes pas de nombreux enfants...

2010 : direction FIV1 en mai, puis FIV2 en sept avec un beau + mais FC à 8SA...

2011 : Rebelote avec FIV3 en janv puis TEC1 en mai. Toujours sans effets... 

2011 : fin des FIV,  projet fivDO abandonné avec opération d'un méningiome (tumeur bénigne au cerveau)

2012 : Pause et récupération

2013 : à 44 ans, retour en PMA : direction FIV DO en République Tchèque fin septembre  

À suivre : le collectif B-AMP

Un collectif et un blog pour les personnes concernées par l'infertilité, pour que l'aide médicale à la procréation évolue, pour s'informer, échanger, se rencontrer et faire évoluer les choses. B-AMP comme Blog et AMP https://collectifbamp.wordpress.com/