Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 janvier 2011 3 19 /01 /janvier /2011 19:54

doudou.jpg

 

Il fallait bien s'y attendre à ce désarroi... 

4e bébé de ma cousine est né cet après-midi, j'ai même vu une photo.

Et tous les magnifiques échanges de mail que nous avons eus, notre amour réciproque, n'y changent rien. 

Le pincement dans mon coeur est là. puis les larmes. puis cette phrase lancinante :

"peut-être ça ne nous arrivera jamais ce bonheur-là".

J'ai beau me répéter que ce n'est pas fini, qu'il nous reste des (deux?) chances,

il faut voir les choses en face aussi, les chances sont tellement minces. 

Mais pourquoi ça nous arrive ? Pourquoi ce bonheur simple et naturel nous est interdit ?

Comment fait-on pour continuer de vivre, pour être heureux quand il est impossible de donner la vie ? 

J'ai l'impression d'avancer sur une pente savonneuse qui va me noyer,

j'ai l'impression d'avancer juste pour contempler un jour l'ampleur de ce que nous aurons déployé, pour... rien. 

J'ai peur que notre couple ne le supporte pas, que je ne le supporte pas, que ferions-nous si jamais...

Quelle misérable consolation ce serait de se dire "nous avons fait tout ce qu'il fallait".

Je suis morte de trouille, j'ai tellement la rage dans le ventre de le sentir mon petit trésor, en moi,

puis de le serrer dans mes bras, c'est ma chair qui parle, rien d'autre. 

et ce sentiment insoutenable que l'on peut passer à côté de l'essentiel, ne jamais connaître cette joie-là. 

Je sais qu'il ne faut pas penser à des choses comme ça, surtout en pleine fiv, qu'il faut y croire, s'accrocher,

mais une vieille idée est ancrée en moi et resurgit toujours pour me faire croire que je ne suis pas normale, 

que je n'aurai pas droit à une vie de famille comme les autres, que ça n'est pas pour moi. 

C'est débile, un vrai handicap dans la vie, un boulet que je traine, et que j'arrive pas à lâcher. 

Avec la pma, il s'en donne à coeur joie, mon boulet, il est bien lourd. 

Et puis, je culpabilise à penser ainsi, je me dis que si on n'y croit pas à fond, ça ne marche pas,

alors là, je suis peut-être en train de nous saper nos minuscules chances,

mais que faire, je ne peux pas me forcer, c'est quelque chose qui ne se commande pas. 

Alors j'y vais à ma fiv, je continue, mais j'ai peur d'une nouvelle déception,

et mon mari est aussi moins présent, moins encourageant, 

même lui a l'air de moins y croire, ou ne veut pas former trop d'espoir : sa protection à lui. 

les larmes à présent se tarissent, je vais essayer de me remettre de mon émotion, 

j'irai à la maternité coûte que coûte, ça va faire mal sûrement, mais ça passera,

j'irai mieux, je vais mieux, ça ira.

 

une illustration et un aveu : 

Je dors avec des doudous, la honte je sais, mais j'ai besoin de toucher des choses douces. Mes doudous sont donc avant tout doux. Celui-là, je l'ai acheté pour moi, pour lui, pour mon petit trésor. Je le garde dans mon sac à main pour l'avoir toujours à portée de main, pour penser à lui. S'il arrive, ce sera son doudou (enfin s'il en veut et s'il est pas devenu trop pourri)

Partager cet article

Repost 0
Published by mon-petit-tresor.over-blog.com
commenter cet article

commentaires

Tatafloute 23/01/2011 13:58


c'est une super idée le doudou. Moi aussi j'ai envie d'en acheter un mais j'hésite. C'est pas la honte du tout, y a des moments dans nos vies, où on a besoin d'être câlinée, cajolées et nos hommes
ne suffisent pas toujours malgré leur bonne volonté. Le doudou est là pour te réconforter, t'aider et te regarder de ses jolis yeux doux...

Bisous et courage si tu vas voir ta cousine. Mais fais-le seulement si tu en as envie et si ça t'apporte quelque chose.


mon-petit-tresor.over-blog.com 23/01/2011 18:52



tu as raison, mais j'ai quand même un peu la honte... 


sinon, oui, j'ai vu ma cousine à la mater... Je raconterai.. Et tu verras que ça m'a apporté quelque chose d'inattendu.



fabienne 20/01/2011 18:12


je t'envoie mon doudou : http://www.matinmagique.com/
c'est le site où je suis inscrite pour recevoir la lettre d'info avec les belles citations. Certaines me parlent, d'autres me font souffrir mais chacune a le mérite de me faire refléchir. Il est
magnifique ton doudou, t'as bien raison de le chérir et tu verras ... il va plaire ...


mon-petit-tresor.over-blog.com 20/01/2011 18:25



ohh !!! merci !!!!! j'suis super contente, en plus j'essaye de me booster alors voilà qui va me plaire j'en suis sûre, je vais aller voir ça. C'est bien de méditer, de réfléchir. Bon, faut aussi
faire des pauses et regarder autour de soi... 


mon doudou : très doux, mais j'hésite à le laisser dans mon sac, il va trop souffrir... et j'aimerais qu'il soit en état pour la transmission...  A très vite !!



PMGirl 20/01/2011 14:09


C'est trop mignon... (Le doudou!!) Sinon, je pense comme toi... Que ca ne m'arrivera jamais... Je pense que l'on pense toutes comme cela et cela arrive... Donc essayons de garder espoir... Bisous


mon-petit-tresor.over-blog.com 20/01/2011 18:22



C'est horrible de penser ça, faut apprendre à faire avec, c'est une éventualité, mais ce soir, je ne veux pas y penser. alors oui, gardons espoir. bises à toi aussi !!



elm orme 20/01/2011 10:28


J'espère que tu connaîtras ce bonheur bientôt.
Toutes tes interrogations sont légitimes.
Essaie de rester confiante même si c'est difficile, pour l'instant tout est possible.
Et ce n'est pas parce que tu n'y crois pas que ça ne marchera pas, donc ne culpabilise pas.
Ne va pas à la Maternité coûte que coûte, tu n'es pas obligée de t'imposer ça.
Les hommes se protègent, même si ça nous énerve parfois car on les croit indifférents.
PS: ton doudou est très mignon :)


mon-petit-tresor.over-blog.com 20/01/2011 13:45



Voilà le mot "pour l'instant tout est possible"... Je te le retourne et avec ces mots, les tiens : "essaye de rester confiante" . Ce que tu vis est encore plus difficile (bien qu'on ne fasse pas
une compétition n'est-ce pas et que rien n'est comparable) mais je te trouve très courageuse. Je t'envoie toute mon affection. Baisers. 



marlysa 20/01/2011 09:48


Comme tu exprimes bien cette angoisse qui traverse tous les couples qui galèrent. On sait que pour certains ça ne marchera pas. Et on a tellement peur que ça tombe sur nous.

Et là ta cousine te renvoie en pleine figure ce qu'est la fertilité. 4 enfants! C'est pas un choix courant. Je ne sais pas quand tu iras à la mater. Mais franchement y aller et risquer d'y être en
mêm temps que d'autres gens qui pt être feront des remarques "pas malines"... Quel courage. Elle ne se rend pas compte de ce qu'elle te demande. Bonne fée, certes. Mais pas super héroine non
plus...
Bisous et courage. J'imagine combien c'est douloureux.


mon-petit-tresor.over-blog.com 20/01/2011 13:40



Ouaip, la grosse grosse trouille de faire partie de celles qui resteront sur le quai... Et l'échéance pour moi se compte désormais en mois, plus en années... C'est peut-être mieux ainsi. J'ai pas
envie d'user ma vie en pma, mais j'ai pas envie de vivre non plus sans enfant. Alors parfois, je me dis qu'elles ressources trouverais-je en moi si jamais. 


Et la période est si difficile pour cette 3e fiv, que j'ai l'impression que les éléments ne sont pas réunis. En même temps, comme l'a dit judicieusement Chris, mes kystes devaient reculer le
planning d'un mois et bizarrement je reste sur le programme initial, je ne sais pas encore pourquoi, j'essayerai de poser la question mais c'est un signe peut-être... 


Pas super héroïne, c'est vrai, ni féé, mais j'irai à la mater. Ils m'ont donné l'adresse en me disant gentiment "si tu te sens" et autres mots très très cool, ma cousine et son mari sont
adorables d'attention, mais ils ne peuvent rien contre mon désarroi, je vais essayer d'assurer, j'en ai envie pour eux. On verra. Je resterai sûrement pas longtemps. 


 



Serons-Nous Un Jour Parents ?

  • : Mon petit trésor (Ange)
  • Mon petit trésor (Ange)
  • : Nous le pensions, nous l'espérons encore... En attendant, nous voilà dans le petit monde de la pma...
  • Contact

Notre chemin

Après un heureux mariage en 2008, et des essais sans effets, nous n'eumes pas de nombreux enfants...

2010 : direction FIV1 en mai, puis FIV2 en sept avec un beau + mais FC à 8SA...

2011 : Rebelote avec FIV3 en janv puis TEC1 en mai. Toujours sans effets... 

2011 : fin des FIV,  projet fivDO abandonné avec opération d'un méningiome (tumeur bénigne au cerveau)

2012 : Pause et récupération

2013 : à 44 ans, retour en PMA : direction FIV DO en République Tchèque fin septembre  

À suivre : le collectif B-AMP

Un collectif et un blog pour les personnes concernées par l'infertilité, pour que l'aide médicale à la procréation évolue, pour s'informer, échanger, se rencontrer et faire évoluer les choses. B-AMP comme Blog et AMP https://collectifbamp.wordpress.com/