Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 décembre 2010 5 03 /12 /décembre /2010 07:56

Image 12

Je suis donc plongée dans ce pavé. Il y a bien sûr des centaines de pages que je ne vais pas encore pouvoir lire : trop liées à la grossesse, mais il y a déjà des dizaines de pages que j'ai lues sur l'amp, sur le désir d'enfant, sur le couple, les enjeux. C'est un livre très riche, d'un haut niveau, enfin de ce que je peux en juger. 

ça change vraiment d'un livre pratique et je suis finalement ravie

Dans le chapitre amp, Léa Karpel décrit en étapes, le vécu, j'en extrais ici quelques lignes qui ont fait écho en moi et qui bien sûr, sorties de leur contexte sont affaiblies :

 

L'attente de la grossesse naturelle :

Chaque mois, le couple voit avec déception apparaître le cycle menstruel de la femme, signe paradoxal d'infécondité...

La mise en examen du corps :

le problème qui ne concernait que le coupe dans son intimité devient médical. Le corps est morcelé en identités médicales : la cavité utérine, le tractus génital, etc. Chaque parcelle de cette intimité est mise à nu, exposée au regard des soignants plus ou moins bienveillants et délicats....

Le couple est vulnérable. Il sait qu'il dépend désormais des médecins pour concevoir. C'est la fin du sentiment de toute-puissance. Ces sentiments de honte ne sont pas sans conséquence. Ils mènent au secret et à l'exclusion. Les couples se renferment, voire se coupent des amis et de la famille, de crainte que ceux-ci les questionnent sur l'absence d'enfant. 

Le diagnostic :

L'annonce du diagnostic provoque une blessure narcissique. L'Atteinte av être nommée : oligo-asthénospermie, ovaire polyukystiques, etc. autant de noms incompréhensibles. Pour se faire comprendre, le médecin parle alors de sperme fainéant ou d'ovaires vieillissants...

Les traitement rendent les sujets passifs face à l'autorité médicale...

La plupart du temps, une culpabilité est ressentie, mais aussi l'incrédulité et le déni.

Le traitement médical :

Le traitement est porteur d'espoir mais aussi d'incertitude quant à son résultat...

Pour la fécondation in vitro, la femme doit subir une ponction de follicules... Puis deux jours plus tard, les embryons (deux, voire troi) sont déposés dans son utérus. Ce moment du transfert est silencieux et plein d'émotions. Le conjoint est auprès de sa compagne et lui tient la main, comme lors d'un accouchement. ...

L'attente du résultat :

L'angoisse des couples porte surtout sur une répétion des échecs qui risquerait de les laisser à jamais sans enfant. ...

L'annonce des résultats :

La tristesse exprime la rage de ne pas avoir réussi. Le succès était imminent, la grossesse sur le point de survenir. Le couple est souvent prêt à recommencer car la résignation est inacceptable ...

Le désir d'enfant est frustré et se convertit en envie d'enfant. Les couples en traitement envient les autres qui réussissent à concevoir naturellement. Il se coupent de leurs amis avec enfants, fuient les réunions de famille, les pots de naissance, les cérémonies... Ils reconnaissent même finir par détester et vouloir insulter les femmes enceintes...

Cette rage maintient les couples en vie hors de l'effondrement dû à l'échec du traitement. 

En cas de réussite, le couple sera plus inquiet quant au déroulement de la grossesse. Certains ont même du mal à investir la grossesse dans les premiers mois, tant ils ont été destitués de la conception. ...

Un couple en quête de sens :

Quielle que soit la phase du traitement ou le type d'infertilité, le couple peut chercher un sens à ce qui lui arrive. ...

Cette expérience de la médicalisation de la conception est douloureuse. Elle renvoie chacun des protagonistes à la désillusion et à la rencontre avec l'épreuve de réalité que constitue ce corps imparfait jusque dans son fonctionnement reproductif. Le désir d'enfant sort del a conception poétique de la magie amoureuse à l'origine des bébés pour se confronter à la mécanique froide du corps humain. ...

 

VOILA.

Certes, tout ça on le sait. Je n'ai rien appris dans ces lignes, si ce n'est que tout ce que je vis a été très bien mis en mots par des spécialistes. Des étapes communément rencontrées par tous les infertiles. ça met un peu de distance et me fait réfléchir. ...

Je pense que les enceintes peuvent se faire offrir ce livre pour noël sans hésiter, les autres aussi, mais bon avec plein de chapitres qui ne nous concernent pas encore...

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by mon-petit-tresor.over-blog.com - dans LECTURES et autres...
commenter cet article

commentaires

cocci 06/12/2010 19:47


c'est en effet très bien écrit...c'est très rare de trouver des écrits sur le sujet de la PMA qui ne soient pas erronés ou porteurs de préjugés.
merci de la référence


mon-petit-tresor.over-blog.com 06/12/2010 20:37



Je trouve aussi, mais je prends le temps aussi de m'évader avec d'autres lectures : tiens je n'ai toujours pas fait la liste des quinze auteurs proposée par lili... 



marlysa 03/12/2010 19:44


Ce livre a l'air très complet en effet! Merci pour l'idée cadeau. (je ne le commanderai pas pour moi mêm, trop de chapitres pas d'actualité)


mon-petit-tresor.over-blog.com 03/12/2010 19:54



ça c'est sûr qu'il y en a des chapitres. Je crois qu'il me plait parce qu'il m'accompagne dans une réflexion, en attendant l'action.



Serons-Nous Un Jour Parents ?

  • : Mon petit trésor (Ange)
  • Mon petit trésor (Ange)
  • : Nous le pensions, nous l'espérons encore... En attendant, nous voilà dans le petit monde de la pma...
  • Contact

Notre chemin

Après un heureux mariage en 2008, et des essais sans effets, nous n'eumes pas de nombreux enfants...

2010 : direction FIV1 en mai, puis FIV2 en sept avec un beau + mais FC à 8SA...

2011 : Rebelote avec FIV3 en janv puis TEC1 en mai. Toujours sans effets... 

2011 : fin des FIV,  projet fivDO abandonné avec opération d'un méningiome (tumeur bénigne au cerveau)

2012 : Pause et récupération

2013 : à 44 ans, retour en PMA : direction FIV DO en République Tchèque fin septembre  

À suivre : le collectif B-AMP

Un collectif et un blog pour les personnes concernées par l'infertilité, pour que l'aide médicale à la procréation évolue, pour s'informer, échanger, se rencontrer et faire évoluer les choses. B-AMP comme Blog et AMP https://collectifbamp.wordpress.com/