Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 mai 2011 2 17 /05 /mai /2011 16:32

Image-8-copie-6.png

 

Je me demande si j’ai pas rêvé cette nuit (lire article précédent). Parce que là, j’ai plus rien.

Vous allez croire que je me scrute très attentivement, je prétends que non, mais inconsciemment je crois que oui, hélas…

Je trouve tellement étrange d’être à une semaine de la pds alors que le transfert a eu lieu il y a quelques jours seulement. Peut-être parce qu’un tec, c’est pas une fiv. En zappant (avec joie) le plus lourd : les aller-retour écho/pds, la ponction et tout ce qui va autour, j’ai l’impression que quelque chose m’a échappé, que je suis un pantin, que je ne maîtrise rien, que je n’ai pas prise sur ma vie, mon corps. Je suis dans un état « avant », je vais au centre et je ressors dans un état « après » avec deux embryons. C'est sûr c'est mieux, mais c'est quand même fou non quand on y pense  ? Un peu surréaliste ?

Je les attendus ces petits et ce sont les nôtres, j’ai rêvé d’eux et j’ai prié pour qu’ils soient là. Mais là, à cet instant, j’ai l’impression de vivre un truc trop bizarre. Il n’y a pas d’avant, il n’y a pas d’après. Il y a eu cet instant M (comme merveilleux c’est vrai) et je me retrouve dans ma vie de tous les jours, sauf que pas complètement, et en même temps il ne se passe rien (à part cette nuit bien sûr).  Arrghhh la pma me rend dingue !!!

Je suis très tendue ces temps-ci (dans le cou, les épaules) et le transfert n’est pas un moment paisible et heureux pour moi, à chaque fois j’étais tendue, je sais pourtant que ça ne fait pas mal, que tout ce passe bien, mais je suis mal malgré tout. En réfléchissant à ça hier, alors qu’il me massait le cou avec de l’huile nuxe, j’ai dit à mpm : « j’ai peut-être peur d’être enceinte ». Il a dit « c’est possible, tu es toujours tendue après »

J’ai dit ça parce que j’ai aussi pensé au mois de grossesse que j’ai vécu et j’étais dans le même état. Non pas parce que je pensais au risque de fc, mais pour une autre raison que je ne mesurais pas me semble-t-il et qui est au-delà. Je crois que cette raison profonde est qu’une part de moi-même a peur de la grossesse, pour ce qu’elle représente d’inconnu, de ce qui peut se passer dans mon corps et que je ne maîtriserais pas. Ça rejoint mon problème de fond, THE problème N°1 chez moi.

Si c’est ça, ça m’ennuie profondément : j’espère que ça ne m’empêchera pas d’être enceinte et que ma joie sera plus forte que mes peurs. Maintenant que je l’ai été une fois, ça devrait aller non ? Mon dieu, ce serait terrible. Mais non, il ne faut pas faire de la psy à deux balles. Je peux être mère, ça me sera très étrange, comme si j’étais une autre personne et en même temps, ce sera merveilleux, très fort, j’en suis sûre et il n’y a pas de raison.. Pourquoi je ne pourrais pas être mère ? Je ferais une maman très bien, un peu stressée c’est sûr , mais très attentive et tendre.

Bon on n’en est pas là, on est juste là, à attendre. C’est ch**.

Ah je vais vous embêter pendant une semaine ! Z'avez pas fini... 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by mon-petit-tresor.over-blog.com
commenter cet article

commentaires

marlysa 18/05/2011 14:04


Je crois que la plupart des femmes ont peur d'être enceinte. C'est un saut ds l'inconnu, ça se passe en plus au coeur de notre corps et on sait que c'est une période où on se fait bcp de souci pour
le bébé...


mon-petit-tresor.over-blog.com 18/05/2011 18:22



Sûrement et avec la pma, on prend bien plus conscience des risques. Avant, je croyais qu'on était enceinte et qu'on avait un bébé (même si je sais qu'il y a des fc). Depuis, j'ai découvert tout
un autre tas de réjouissances : geu etc. la grossesse devient une période à risque finalement... Et dire que ce devrait être le plus beau moment ... 



fabienne 18/05/2011 11:07


j'ai ressenti la même sensation lors des tec. pas de protocole lourd, juste un rdv avec les brybrys ... j'étais perdue, si peu habituée à venir chercher "le cadeau". C'est vraiment perturbant. Je
pense que nous sommes nombreuses dans ce cas. quant au problème de fond, les angoisses, les peurs de ne pas y arriver, de ne pas controler, on les vit aussi avec nos grossesses. On gère
differement. Moi, j'ai expliqué mon cas à supergygy. A lui de s'adapter et d'écouter la femme enceinte. Je crois vraiment que'une sage-femme saura me rassurer, m'écouter, me guider et apaiser mes
angoisses futures. penses-y ... en attendant "prends soin de toi et zénitude". File sur mon blog, tu prendras un bol d'air frais ;-) bizzz


Elm orme 18/05/2011 10:54


Je pense que la grossesse est un tel bouleversement qu'elle doit en effrayer plus d'une, en ce qui me concerne, ce serait plus la peur d'accoucher qui me fait souci.
J'ai toujours repoussé l'idée et le moment de devenir mère et j'ai vécu mon insuffisance ovarienne comme une punition.
Je crois que lorsque tu seras à nouveau enceinte(et j'espère que ce sera très très bientôt), tu seras tellement heureuse que tu en oublieras tous tes doutes.
Bien sûr, on se demande si on sera à la hauteur, mais tant qu'il y a de l'amour, il y a toujours une volonté de bien faire ...
Bisous


mon-petit-tresor.over-blog.com 18/05/2011 18:30



L'accouchement aussi ça me travaille(ra), mais là c'est un peu tôt pour y penser. D'ailleurs, pendant longtemps (trop longtemps), j'ai cru que ça ne m'intéressait pas tant que ça la maternité, et
surtout je ne voulais pas accoucher. Maintenant, parce que c'est loin, une utopie presque, je n'y pense pas, mais je te comprends car c'est ton actualité. ESt-ce que tu arrives à vivre un tant
soit peu sereinement cette grossesse ? C'est bizarre cette idée de punition. Qu'est-ce qu'on se trimballe comme lourdeurs !! Merci de tes encouragements, ça me fait du bien. Plein de bises



constance 17/05/2011 23:51


Avec toutes ces tentatives, on en oublierait presque le but final, la grossesse.
C'est plutôt bon signe de se poser ce genre de questions.
Pour moi, c'est un état très abstrait. Je ne saurais pas dire si j'en ai peur.
Allez plus que quelques jours ! Bises


mon-petit-tresor.over-blog.com 18/05/2011 08:18



C'est vrai que ça nous semble tellement loin parfois, tellement abstrait, c'est le mot. C'est difficile de faire le lien entre celle que l'on est aujourd'hui et celle que l'on aspire à devenir :
la femme et la mère doivent se rencontrer. Pourvu qu'elles se rencontrent !!!



Cami 17/05/2011 22:07


Comme Cats, je dis qu'on a plus de temps que les autres pour cogiter... et que les DPO sont assez terribles pour ça...
Alors tu seras un bonne maman, la meilleure pour ton petit, sans aucun doute. Et puis ce petit aura un papa qui t'aidera à être maman.
La peur d'être enceinte... je crois qu'on s'est toutes posées la même question à moment donné, moi en tous cas j'ai peur par moments qu'un "blocage" de ce style empêche les choses de marcher... Si
cette peur t'envahit, pourquoi ne pas explorer par là, avec un psy ? histoire de t'apaiser un peu, le plus possible...
Quant à être tendue, heu, je dirais... ça me semble normal. Fais toi masser, papouiller, et fais ce que tu peux.
Au fait, existe-t-il des femmes qui n'ont pas peur d'être enceintes ?
Des bises


mon-petit-tresor.over-blog.com 18/05/2011 08:23



C'est impossible pour moi de laisser les choses aller, d'être en confiance, je me booste, ça repart, mais ça ne dure jamais bien longtemps, je suis une angoissée de nature alors il faut que je
fasse avec mais si j'essaye sans trop me faire violence d'évoluer dans le bon sens. Je pense, c'est vrai qu'à défaut d'être une bonne mère, qu'est qu'une bonne mère (puisqu'il ne suffit pas
d'aimer fort ses enfants pour que tout aille bien : n'est-ce pas... ) j'arriverai à être une mère, mais, c'est le moment du transfert qui me met dans un état incroyable... Maintenant ça va, je me
sens mieux de ce point de vue là. Il faudrait bien que je me résolve à aller voir un psy, un qui va au fond des choses, pas comme celle que je voyais. Mais pour le moment, j'ai pas envie de tout
remuer, je me dis chaque chose en son temps, c'est déjà bien lourd la pma, alors je ne me mets rien de plus sur le dos. Mais j'y pense, c'est sûr. 


Bisous



Serons-Nous Un Jour Parents ?

  • : Mon petit trésor (Ange)
  • Mon petit trésor (Ange)
  • : Nous le pensions, nous l'espérons encore... En attendant, nous voilà dans le petit monde de la pma...
  • Contact

Notre chemin

Après un heureux mariage en 2008, et des essais sans effets, nous n'eumes pas de nombreux enfants...

2010 : direction FIV1 en mai, puis FIV2 en sept avec un beau + mais FC à 8SA...

2011 : Rebelote avec FIV3 en janv puis TEC1 en mai. Toujours sans effets... 

2011 : fin des FIV,  projet fivDO abandonné avec opération d'un méningiome (tumeur bénigne au cerveau)

2012 : Pause et récupération

2013 : à 44 ans, retour en PMA : direction FIV DO en République Tchèque fin septembre  

À suivre : le collectif B-AMP

Un collectif et un blog pour les personnes concernées par l'infertilité, pour que l'aide médicale à la procréation évolue, pour s'informer, échanger, se rencontrer et faire évoluer les choses. B-AMP comme Blog et AMP https://collectifbamp.wordpress.com/