Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 mai 2011 5 20 /05 /mai /2011 08:12

Image 4-copie-6

 

C'est compliqué à organiser un voyage de 9 mois. 

Ça ne s'improvise pas.

Avant de partir, il y a tout plein de formalités à remplir.

Il faut dire que ce n'est pas un voyage comme les autres,

A croire qu'il se mérite même !

C'est un voyage hyper organisé,

on ne part pas à l'aventure, le cœur en bandoulière

on soigne tous les préparatifs

on s'entoure d'une équipe de pro habituée au terrain,

pas des gentils organisateurs, 

on part pas au club !

Malgré toutes les précautions qu'il faudra prendre

on sait qu'on n'est pas à l'abri d'un déraillage

la route est longue, le chemin ardu...

Mais on s'en fiche,

on se prépare, la tête pleine de promesses...

 

La premère étape, pas la plus simple,

c'est de pouvoir monter dans le train.

Non pas qu'il soit bondé, non ça va,

mais il faut juste avoir sa place :

monter dans le bon train à la bonne heure (bonheur)

ça peut prendre du temps.

Quand on a enfin réussi à obtenir son ticket,

précieux sésame, on a fait un début de chemin 

on imagine le train arriver en gare,

on s'imagine monter, on imagine les paysages défiler...

Mais faut pas aller trop vite, 

on ne sait pas encore si ce sera le bon.

On a juste le droit d'aller à la gare 

et d'aller vérifier.

Malgré soi, on se met quand même à en rêver de ce voyage,

d'abord parce que victoire ! Le ticket est bien là !

Mais passée l'euphorie, on revient un peu sur terre, 

on commence à se demander si on aura bien une place,

si on la gardera,

si on va pas nous planter sur le quai...

on vérifie fébrilement si on a bien tout sur sur soi

si on n'a pas oublié quelque chose.

On prie pour que le train soit là et à l'heure...

Ce voyage n'a pas commencé qu'il est déjà épuisant. 

 

Quand vient le jour J,

on n'est pas en retard à la gare,

on trépigne, on piétine, on s'échauffe, 

on a peur, il faut l'avouer... 

il faut dire qu'on attend encore avant de savoir.

C'est pas du jeu de jouer avec nos nerfs...

Puis vient le moment fatidique.

On vérifie le tickets et là, seulement deux options possibles : 

La première, la plus fréquente :

encore raté, on reste à quai

avec nos valises qui soudainement pèsent bien lourd.

Il a dû manquer quelque chose, qu'est-ce qu'on a oublié ?

Tristesse, amertume accompagnent les premiers regrets.

Mais comme en vraies baroudeuses, on essaye de se consoler

en pensant au prochain voyage...

Si le train s'est enfin arrêté en gare et attend bien que l'on monte dedans !

On trépigne, on piétine, on s'échauffe,

on a peur il faut l'avouer.

Mais on y monte vite fait !

Sans trop sauter de joie (on a des bagages fragiles)

et en pensant aux contrôleurs qui vont passer

et peuvent encore nous éjecter.


Après, il faudra tout doucement se mettre en route, 

et tenter d' apprécier le voyage

le début de la grande aventure...

et d'une autre histoire... 



 

Partager cet article

Repost 0
Published by mon-petit-tresor.over-blog.com
commenter cet article

commentaires

fabienne 20/05/2011 19:51


Ton post est poétique et serein même si tu exprimes les deceptions, les doutes, les ras le bol. Ce train entre bientôt en gare ... mardi...j'espère que tu vas pouvoir monter sur la marche, ouvrir
la portière et "hop" en voyage! d'ici là, je te souhaite de passer un bon w.e.
De mon côté, je monte à la capitale, j'ai pris mon billet de train pour mon rdv ostéo-gynéco. je n'ai pas envie d'y aller ... aucune envie en ce moment. je serais bien restée dans mon jardin mais
je sais que c'est pour la bonne cause, avant la fiv de juin. Je ne me donne pas le choix. C'est dur ... bizzz


mon-petit-tresor.over-blog.com 20/05/2011 20:19


J'ai très envie de monter dans le train et de t'embarquer avec moi ! Mais il nous faut patienter encore... Allez courage pour ta virée parisienne, c'est un mini train en attendant le grand voyage,
pense à la promesse que renferme cet effort et pense à m'me Irma ;-)) je t'embrasse fort !


Cami 20/05/2011 18:34


J'aime vraiment beaucoup ton texte, je ne sais dire en quoi.. je ne suis pas une bonne critique littéraire, je peux juste dire que ça me touche, que tes mots sont très justes.
Merci...


mon-petit-tresor.over-blog.com 20/05/2011 20:12


C'est un peu lourd, j'ai trouvé en le relisant, mais ça m'est venu comme ça ce matin dans mon lit, on parle souvent du train, j'ai pensé au voyage et aux préparatifs...


marlysa 20/05/2011 18:03


Très joli texte... Et oui mêm quand on monte ds le train, ce sont d'autres peurs qui arrivent... bisou


mon-petit-tresor.over-blog.com 20/05/2011 20:06


C'est ce que je réalise, il n'y a pas qu'un avant et un après... Mais un chemin qui continue avec ses nouvelles appréhensions et j'espère beaucoup de joies... Bisous


Lili 20/05/2011 16:12


C'est si joliment dit... J'aimerai tant que tu sois du voyage... Je t'embrasse fort !


mon-petit-tresor.over-blog.com 20/05/2011 20:04


Et moi donc, je suis lasse de ne pas y arriver...


BleudOrage 20/05/2011 14:30


Ca va, la tension commence quand même à monter, j'arrive pas à me blinder complètement non plus.
Puis ceinture pendant les DPO, c'est habituel, pas triste, on se fait pas la tête et on se caline quand même.
Si tu te sens enceinte, c'est peut être bon signe !!!


mon-petit-tresor.over-blog.com 20/05/2011 20:03


Je n'osais pas m'avancer, mais je me disais bien que c'est impossible de se blinder totalement. Mais même, si 'est un peu, c'est déjà ça. On fait comme on peut... Je ne sais pas si c'est bon signe
d'y croire ainsi, j'ai peur surtout que ça soit complètement utopique... Bons câlins ma bbd'o ;-))


Serons-Nous Un Jour Parents ?

  • : Mon petit trésor (Ange)
  • Mon petit trésor (Ange)
  • : Nous le pensions, nous l'espérons encore... En attendant, nous voilà dans le petit monde de la pma...
  • Contact

Notre chemin

Après un heureux mariage en 2008, et des essais sans effets, nous n'eumes pas de nombreux enfants...

2010 : direction FIV1 en mai, puis FIV2 en sept avec un beau + mais FC à 8SA...

2011 : Rebelote avec FIV3 en janv puis TEC1 en mai. Toujours sans effets... 

2011 : fin des FIV,  projet fivDO abandonné avec opération d'un méningiome (tumeur bénigne au cerveau)

2012 : Pause et récupération

2013 : à 44 ans, retour en PMA : direction FIV DO en République Tchèque fin septembre  

À suivre : le collectif B-AMP

Un collectif et un blog pour les personnes concernées par l'infertilité, pour que l'aide médicale à la procréation évolue, pour s'informer, échanger, se rencontrer et faire évoluer les choses. B-AMP comme Blog et AMP https://collectifbamp.wordpress.com/