Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 janvier 2011 7 16 /01 /janvier /2011 09:05

Tout d'abord, je voudrais vous remercier pour vos messages, vos témoignages, vos encouragements et vos rappels à l'ordre : la fiv, la fiv, la fiv !! bien noté mesdames. 

Merci de tout coeur, car chacune a livré une part d'elle-même et délivré en même temps un message assez universel sur le couple, les hommes. On leur trouve des traits communs finalement... 

J'en reviens donc à la suite de ce vendredi et de mon précédent mail. Le soir en rentrant à la maison, j'ai envoyé un long mail à mon mari pour lui exprimer tout ce qui m'opprimait, ce que je ressentais et lui expliquer combien j'avais l'impression d'avoir perdu en route celui que j'aimais. 

Quand il a découvert mon mail, il m'a appelé, avec des silences, puis quelques mots :

J'ai eu ton petit mot, enfin ton long mot. Il faut pas te mettre dans des états comme ça. Rien n'a changé pour moi. Tu comptes avant tout. J'arrive. 

 

A la maison, nous n'avons pas beaucoup plus échangé, il m'a redit ces mots, répété qu'il n'avait pas changé, qu'il était toujours partant pour la pma. Mais il a tout de même dit deux choses, à peine dit, mais dit quand même, et qui expliquent néanmoins sa distance qui n'était pas un leurre :

• d'une part : il n'aime pas trop que je sois tout le temps sur le blog, même si on en a parlé et que je lui ai dit que ça me faisait du bien, que c'était important. Il sait que je m'y livre, il n'a pas envie de m'en empêcher, mais ça doit le déranger (alors je vais continuer, sans lui cacher, mais plus discrètement)

• d'autre part : il n'a pas digéré que je parle de la faible mobilité de ses spermato (ce qui est quand même une réalité) comme la cause de nos problèmes (ce que je n'ai jamais dit). J'ai beau lui avoir répété (c'était il y a des semaines) qu'il n'y était pour rien, il a jamais entendu la gynéco dire ça et il l'assimile pas du tout. Je n'ose pas lui demander à quoi il pense à propos de notre infertilité, mais visiblement, ça lui est resté en travers. Je vous avoue que j'étais sciée et en même temps, je comprends combien il doit se sentir atteint dans sa virilité. 

Voilà aussi pourquoi il m'a sorti cette fameuse phrase "même pas capable de me faire un enfant". c'était son cri de détresse, il a dit ainsi, ce qu'il avait en travers. 

Ah, les hommes, je vous jure, c'est des trucs tout bêtes ça, vous ne trouvez pas ? Et ça prend des proportions... ça en dit long aussi. 

Sur ce, je n'ai pas voulu engager une longue discussion sur ces deux états de fait. Je me suis dit intérieurement : ok le blog je garde mais je lui montre moins ouvertement que j'y vais. quant à la deuxième remarque, je lui ai répété, ce que j'avais déjà dit, mais à quoi bon, c'est sa souffrance à lui. 

Je n'ai pas complètement l'homme affectueux, mais nous avons retrouvé le sourire, je me force un peu à être plus légère et dire des bêtises pour que les choses reviennent en douceur, que la confiance se réinstalle. 

J'espère que ça ira, mais je crois que oui. Il nous faut aussi un peu de temps et je dois moi aussi faire des efforts et modérer mes exigences à son égard. 

Je vais passer un dimanche sous le soleil parisien, je vais me détendre pour attaquer ma fiv la semaine prochaine. 

A bientôt, les filles (il va falloir que je me débrouille pour aller lire vos blogs à un moment dans la journée, ce soir peut-être, je pense à vous, là, mais je vais retourner aussi à mon autre vie et je reviens plus tard...)

Merci encore. 

Partager cet article

Repost 0
Published by mon-petit-tresor.over-blog.com
commenter cet article

commentaires

C. 19/01/2011 18:15


Pas facile de se comprendre...
Mais il a très bien réagit à ton mail, et même s'il parle peu, c'est un signe qui ne trompe pas je trouve...
Mon compagnon ne connait pas l'existence de mon blog. Je ne veux pas avoir à me surveiller lorsque je parle de lui, de nous.
Quant aux soucis relatifs à la qualité du sperme, je me suis rendue compte hier soir qu'il n'avait pas compris (un an de prise en charge PMA, 3 spermogrammes et 1 embolisation d'un varicocèle plus
tard) qu'en plus d'un problème de morphologie, ses spermatozoïdes avaient aussi un problème de mobilité...
Ils comprennent bien que ce qui les arrange quoi...
Je te souhaite plein d'énergie pour la suite, et plein de bonheur à l'arrivée.


mon-petit-tresor.over-blog.com 19/01/2011 19:51



C'est vrai qu'il parle peu et c'est vrai qu'il a occulté ce fait, c'est vrai qu'il l'accepte mal, mais je ne reviens plus là-dessus avec lui. ça va mieux maintenant, mais c'est pas comme avant,
je crois qu'on a pris un truc dans la figure avec la fausse-couche. Je crois qu'il a un peu peur de me revoir dans un état semblable de désespoir et qu'il a pas envie de revivre ça. Tout est donc
moins bien, on a peur, on sait ce qui nous attend, nos espoirs s'amenuisent... Je pense que ça nous atteint... Merci pour tes encouragements, comme il en faut !!! Bisous. 


 



PMGirl 17/01/2011 16:52


Pas évident de préserver son couple. Tu as eu raison, le dialogue est la clé... bon courage... Bisous


mon-petit-tresor.over-blog.com 19/01/2011 18:08



et oui, il y a ça en plus à gérer, j'imaginais pas tu penses bien!!!



Cami 17/01/2011 10:26


Parfois, il faut une crise pour que la situation se dénoue un peu...
Contente que ça aille mieux!


mon-petit-tresor.over-blog.com 17/01/2011 14:02



Ben oui, et l'air de rien, tout ça m'a éclairé sur pas mal de choses .... ça va mieux, mais je crois que nous restons fragiles. A bientôt.



madame frimousse 17/01/2011 08:57


Phrase universelle et complètement bateau : "tous les mêmes !"
Je n'ai pas dit tout de suite à mon chéri que je tenais un blog... En fait, j'ai commencé par les forum, pour trouver des réponses aux questions que je me posais, et auxquelles personne ne
répondait, et surtout pas le corps médical qui me "suivait" (à bon ?) à l'époque...
Il n'a pas compris au début mon besoin d'aller échanger ailleurs sur mon mal-être et mes angoisses... cela le gênait, il avait l'impression d'une sorte d'exhibitionnisme de ma part... Et le fait
que j'ai un pseudo n'y changeait rien...
Puis il a commencé à me voir aller mieux, a avoir des réponses, à réagir... il a compris que ça pouvait AUSSI avoir des côtés positifs tout ça... Donc il m'a laissé faire sans trop de
commentaires... J'y suis allée plus ou moins souvent, suivant les phases que je traversais; et lui respectait ça... ces forums nous ont bcp aidés, parce qu'ils nous ont donné des pistes de
recherche, de réflexions, des orientations à prendre... Il en a reconnu les bienfait...
Puis, de post en post, j'ai découvert des blogs, puis la blogosphère.
J'ai mis un peu de temps à me lancer, mais je me suis dit que ça serait comme un journal, une compilation de mes ressentis, et puis peut-être, une aide, une trace pour d'autres... Mais ce blog je
l'ai fait en secret... c'était ma page à moi, mon univers perso.
Je ne lui en ai parlé que quand la Fée GraindeCafé s'est installée, je le lui ai présenté comme une sorte de lettre à Elle. Il a compris je pense. Il n'a jamais demandé à le lire. Il respect mon
monde à part.
Pour le temps que j'y consacre, j'ai toujours fait gaffe.

Sur les forums, j'y allais en rentrant du bureau (et au bureau parfois). Par contre, quand lui rentrait, je stoppais.
Pour le blog, idem, sauf que depuis septembre je suis arrêtée, donc je navigue plus... Mais comme je suis seule à la maison, c'est aussi un lien vers l'extérieur...
Et il comprend parfaitement que cette aide qui m'a été apportée à un moment donné, j'ai besoin désormais de la rendre... Il trouve ça normal d'ailleurs...

Tu fais le bon choix, soit plus discrète quand tu y vas, mais vas-y quand même, ne t'oublie pas. Et surtout, vas-y quand tu en éprouve le besoin.

Je t'embrasse.
PS : je ne me suis pas relue, je pense que mon discours doit être un peu fouillis mais l'essentiel y est.


mon-petit-tresor.over-blog.com 17/01/2011 14:00



Moi, j'ai tapé un jour "blog fausse couche"pour voir, je ne sais pas pourquoi ni comment ça m'est venu car je suis pas très blog et je suis tombée chez toi... puis chez tes copines, je vous ai
écrit et j'ai créé mon blog. Mais contrairement à toi je lui ai dit assez vite et je lui ai dit que j'étais anonyme, que ça m'aidait, mais tu as raison, ça n'est pas suffisant : sentiment d'être
mis à nu pour eux, ce qui est un peu vrai il faut le reconnaître. Il m'a laissé faire, mais j'aurais dû voir que c'était un peu forcé de sa part. 


Alors je vais faire un peu comme toi, avant qu'il rentre le soir, un peu au bureau, comme ce midi, sans complètement arrêter devant lui, mais ralentir. Et puis, peut-être que j'ai été trop
"accro" à un moment donné, que je m'en rendais pas compte et lui n'a pas su me dire. C'est vrai que c'est prenant, et qu'à force, ce n'est plus seulement le besoin d'écrire mais aussi l'envie
d'avoir des nouvelles de celles que l'on suit comme des amies. 


ça m'a fait du bien que tu me racontes tout ça. c'était pas du tout fouilli et je retiens : aller sur la blogo quand j'en ai besoin, sans me créer le besoin. Y être encore mais peut-être pas y
être accro. 


Plein de bises, à (peut-être, sûrement) bientôt !! 



Nell 16/01/2011 23:16


J'ai souvent pensé à toi ce week-end. Contente de lire que ça va mieux. Bises


mon-petit-tresor.over-blog.com 17/01/2011 13:48



Mille merci !!!!! ça fait du bien !



Serons-Nous Un Jour Parents ?

  • : Mon petit trésor (Ange)
  • Mon petit trésor (Ange)
  • : Nous le pensions, nous l'espérons encore... En attendant, nous voilà dans le petit monde de la pma...
  • Contact

Notre chemin

Après un heureux mariage en 2008, et des essais sans effets, nous n'eumes pas de nombreux enfants...

2010 : direction FIV1 en mai, puis FIV2 en sept avec un beau + mais FC à 8SA...

2011 : Rebelote avec FIV3 en janv puis TEC1 en mai. Toujours sans effets... 

2011 : fin des FIV,  projet fivDO abandonné avec opération d'un méningiome (tumeur bénigne au cerveau)

2012 : Pause et récupération

2013 : à 44 ans, retour en PMA : direction FIV DO en République Tchèque fin septembre  

À suivre : le collectif B-AMP

Un collectif et un blog pour les personnes concernées par l'infertilité, pour que l'aide médicale à la procréation évolue, pour s'informer, échanger, se rencontrer et faire évoluer les choses. B-AMP comme Blog et AMP https://collectifbamp.wordpress.com/